Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ténèbres

30 Décembre 2013

Pour reprendre le terme employé par Jean-Michel Ribes lors de la soirée de mobilisation du monde de la Culture contre la xénophobie au Théâtre du Rond-Point, j'évoquerai à mon tour les « ténèbres » pour dénoncer le recul actuel de l'Espagne quant à sa politique sur l'avortement. En effet, le Conseil des ministres a approuvé vendredi 20 décembre 2013 un projet de « loi de protection de la vie de l'enfant à naître et des droits de la femme enceinte » qui annulera la loi de 2010 autorisant l'avortement jusqu'à 14 semaines sans que la patiente ait besoin de se justifier et jusqu'à 22 semaines si l'on soupçonne une malformation fœtale. La nouvelle loi prévoit l'interruption volontaire de grossesse, qui ne sera plus un « droit de décision » mais un « mode de régulation autoritaire », en cas de « grave danger pour la vie ou la santé physique ou psychologique de la femme » ou de viol. Autant dire que de nouveau la femme espagnole ne disposera plus de son corps et qu'elle devra se remettre au tricot. Les conservateurs pour qui le droit à l'avortement est une aberration, évoquant le drame de l'avortement, voulant en finir avec ce fléau, considérant cette réforme comme étant un véritable engagement envers la vie ; ces défenseurs aveugles des « non-nés », des « conçus » s'accrochent aux promesses de la naissance à tout prix, joyeux d'accueillir de nouvelles recrues qui viendront illuminer leurs ténèbres.

Partager cet article