Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #childfree tag

92

20 Novembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Le peintre assis devant sa toile

A-t-il jamais peint ce qu'il voit

Le peintre le nez dans le guidon de son vélo de course mûrit-il une nouvelle création qu'il embaumera dans ses couleurs résineuses. 

 

Ce qu'il voit son histoire voile

Et ses ténèbres sont étoiles

Le peintre de retour à l'atelier élabore minutieusement une oeuvre ardue ; l'effort physique a débarrassé son corps d'une trop forte énergie. 

 

Comme chanter change la voix

Le peintre contemple sa toile achevée en oubliant déjà sa lente exécution quand un collectionneur passe rapidement à l'atelier et repart avec la peinture achetée qu'il abandonne sur les sièges en cuir de sa voiture ornée d'un trident. 

Voir les commentaires

91

19 Novembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Après avoir déterminé l'existence et la mesure de la profondeur des poches gingivales par le sondage fait au niveau du sillon gingivo-dentaire à l'aide d'un instrument spécial gradué qu'on appelle sonde parodontale, le chirurgien-dentiste commente son exploration : 

— Vous êtes stable.

— C'est la première fois qu'on me dit cela !

— Je vais être plus précis... vous êtes gingivalement stable. 

 

Tiens ! Ce matin, ne porter que soi encore. 

 

Au babillage enfantin, je préfère le barbarouffement du lamantin.

 

Voir les commentaires

90

18 Novembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

La vie des patients qui ont été appareillés avec un défibrillateur implantable destiné à leur éviter une mort subite ne tient qu'à une pile. 

 

Ces maîtres âgés, solitaires et pensifs qui sont maintenant des promeneurs de chien, qui étaient-ils avant ?... des parents promeneurs d'enfants ?...

 

Un père à son fils : « les barrières délimitent... »

Le fils au père : « je suis ta limite... »

Voir les commentaires

89

17 Novembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

« Il est plus facile d'élever un arbre qu'un enfant parce que l'arbre écoute. » Je ne contredirai pas ce japonais qui s'adonne à la culture des bonsaïs. 

 

Rien de plus émouvant que de caresser gentiment le crâne d'un enfant... aux cheveux couverts de poux... 

 

Boris Cyrulnik écrit au stylo à bille Bic ; son esprit badin s'applique à nous démontrer que les individus hyperémotifs sont des petits transporteurs de sérotonine. Nous devrons vivre désormais avec cette idée que notre susceptibilité extrême aux émotions, notre état permanent d'éveil en sursaut, notre poétisation du réel sont induits par un gène muté. 

Voir les commentaires

88

16 Novembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

À l'abri chez lui, l'homme moderne s'engourdit en somnolant sous l'effort d'une digestion laborieuse, ses doigts glissant distraitement sur des écrans tactiles ; pendant que d'autres hommes, des guerriers, des affamés, des torturés s'agrippent à leurs rêves avec leurs doigts qui saignent. 

 

Un enfant s'approche de moi : il m'envisage comme une réponse aux questions qu'il se pose. Quant à moi, je m'enfuis car je le perçois comme un problème inévitable. 

 

Enfin, les humains ont quitté la planète Terre : non, une station balnéaire à l'approche de l'hiver. 

Voir les commentaires

87

15 Novembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

L'homme actuel serait le fruit des changements climatiques qui obligèrent les Hominidés à s'adapter à de nouvelles conditions de survie au sein d'un environnement bouleversé. 

 

J'en déduis que la prévision d'un réchauffement climatique qui effraie les sociétés industrialisées est une aubaine inespérée pour l'évolution de notre espèce. 

 

Or, je constate que les humains auraient véritablement besoin d'un nouveau destin. 

Voir les commentaires

86

14 Novembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Elle porte une bague de diamants - héritage maternel - qui jettent des feux limpides qui hypnotisent les gens en guidant leur regard quand sa main bouge lorsqu'elle parle. 

 

Les globes oculaires des auditeurs dansent dans leurs orbites au rythme de la main diamantée qui scintille en imitant la pensée par ses gestes. 

 

Elle porte une bague de diamants - héritage maternel - qui soignent en provoquant des mouvements oculaires chez ceux qui l'écoute parler en suivant du regard leurs traces éclatantes. 

 

Voir les commentaires

85

13 Novembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Si l'on ne peut pas plaire à tout le monde, peut-on déplaire à tout le monde sans se perdre dans le déplaisir ?

 

— Attention ! ne t'éloigne pas trop de l'absurde !

— Oui. J'y vais !

 

S'il ne m'arrivait plus rien que d'écrire, je noterai alors tout ce qui ne se passe pas dans ma vie que je ne mène pas autrement qu'en la rédigeant. 

Voir les commentaires

84

12 Novembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Voici qu'un rideau se soulève

Sur un chevalet d'illusions

Le peintre crée des corps inattendus : sa muse s'attend à l'imprévisibilité de son imaginaire. 

 

La muse du peintre n'est pas blasée par l'habitude, au contraire, elle observe ses échappées visionnaires comme l'astronome qui étudie la mécanique céleste. 

 

Attendez que mon idée se refasse une beauté !

Voir les commentaires

83

11 Novembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Nos parents assistent - admiratifs - à toutes nos premières fois tandis que nous, nous les assistons - impatients - dans leurs derniers moments. 

 

L'information nouvelle du jour est semblable à un fruit pulpeux qui s'affadit dès le lendemain mais qui parfume déjà l'avenir : notre souvenir. 

 

Dès le potron-minet, le pêcheur à la ligne, qui se coiffe d'un chapeau de soleil, s'en va taquiner le goujon pendant que je taquine la muse. 

Voir les commentaires