Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #childfree tag

212

20 Mars 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

« L'écrivain n'est-il pas un perpétuel irrité, un allergique chronique, un insatisfait ? », gazouilla l'oiseau de bon augure Éric Chevillard. Oui !, répondis-je en tant que blogueuse souffrant d'une psychonévrose allergique. 

 

Au cimetière de Moscou, les dépouilles irradiées des liquidateurs - qui furent sacrifiés lors de la catastrophe de Tchernobyl - furent enterrées à 10 m de profondeur sous terre dans des caveaux de plomb pour éviter la contamination du sol et que les radiations ne s'échappent dans l'air. Et l'homme s'empoisonna à perpétuité...

 

Ô blog ! suspends ton cours... pour un jour...

Voir les commentaires

211

19 Mars 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

À se reproduire aveuglément, à consommer sans modération, à dépenser de l'énergie à outrance... on fabrique des centrales nucléaires par milliers... un beau jour elles explosent... on fabrique des sarcophages qui les neutralisent... on laisse aux générations futures la charge d'entretenir ces pyramides des temps modernes au pied desquelles les héritiers vivront sous la malédiction de la fission atomique. 

 

Je reconduis ma grève du ventre, je reste inféconde étant donné l'usage que l'on fait du monde. 

 

Elle publie chaque jour ses mémoires au saut du lit qui iront se perdre dans la blogosphère où règne le présent des blogueurs qui sont connectés ensemble à une conscience collective qui enfle encore et toujours. 

Voir les commentaires

210

18 Mars 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Antipelliculaire cette balade au bord de la mer furieuse.

 

Face au désastre qui frappe le Japon, je n'ai pas de mot pour décrire ce que je ressens mais Lucrèce murmure à voix basse : « [...] voir de quelle peine on est à l'abri, voilà ce qui est doux. »

 

Le souci a quitté tôt ce matin la maison childfree en laissant derrière lui un lit défait que l'ennui toujours aux aguets s'est empressé de refaire pour s'y allonger ce soir. 

Voir les commentaires

209

17 Mars 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Nous voulons la vérité ! Connaîtrons-nous enfin la DJA (dose journalière admissible) de cette vie qui nous empoisonne ?

 

« S'ils m'avaient triée correctement ces prévoyants scientifiques de malheur, je n'en serais pas là, à vivre tout simplement, je serais restée dans l'azote liquide pour l'éternité. Satanés manipulateurs ! », s'indigne Marie, née de la procréation médicalement assistée (fécondation in vitro et diagnostic génétique préimplantatoire). 

 

Elle demeure sans briller assise à l'ombre d'elle-même. 


Voir les commentaires

208

16 Mars 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Dieu, ce personnage de fiction, aimait ses créatures, les dinosaures carnivores, pour leur férocité mais il préféra les éliminer afin de créer les garçonnets et les fillettes qu'il imagina plus cruels encore car il les fit doués de la parole. 

 

L'image d'un réacteur nucléaire de la centrale de Fukushima-Daiichi au Japon qui est endommagé par une explosion : la façade métallique peinte en bleu avec des nuages blancs stylisés est tombée en lambeaux sous l'effet de la chaleur due à un incendie. Un ciel imaginaire qui fond comme illusion au feu du réel. 

 

Dans la mare médiatique, le Canard enchaîné cancane dès le potron-minet : « Au Japon, la réalité dépasse la fission ! »

Voir les commentaires

207

15 Mars 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Elle regarde voler l'écume de mer derrière les vitres poisseuses de la galerie de peinture fermée au public aujourd'hui pour causes de tempête à venir. Elle évacue le risque de servir de refuge aux promeneurs égarés et trempés. Mais si elle voit passer un japonais ou une japonaise, elle ouvrira immédiatement... solidarité oblige !

 

Ici, la mer n'envahira jamais ma demeure qui la surplombe, abritée derrière une falaise volcanique qui résiste à l'assaut des vagues depuis 650 000 ans. Je crois que je suis à l'abri de sa folie meurtrière... la mer...

 

La menace du nucléaire

Ne pèse pas sur la gaie station balnéaire

Où elle s'attriste l'orpheline

De ne point encore trouver de médecine.

Voir les commentaires

206

14 Mars 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Ce matin, au lever, à l'aurore, elle pressentait que les choses familières n'étaient plus vraiment à leur place : le séisme de magnitude 9.0 au Japon aurait déplacé de près de 17 cm l'axe de rotation de la Terre. Le séisme semble avoir déplacé aussi l'île principale japonaise de 2,4 m. Ce matin, elle prend la mesure de son impuissance. 

 

Brrr... notre monde terrestre flotte sur du magma... la Terre flotte dans le cosmos... laissons flotter notre frayeur... laissons la nature faire comme si nous n'existions pas. 

 

Elle sait que les images de destructions et de désolation qu'elle voit aux informations télévisuelles s'ajoutent aux souvenirs de celles provenant des films catastrophe. Bientôt, sa mémoire sera saturée et mélangera les scènes réelles et virtuelles. Car enfin, elle ne fut le témoin direct d'aucune scène spectaculaire mais elle en perçut la beauté. 

Voir les commentaires

205

13 Mars 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

« Le soleil arrivait à la verticale du trou. Du sein du sable brûlant, l'homme voyait, semblables à une pellicule humide, des vagues d'air chaud naître, se dresser, s'élever. Et le mur de sable s'en grandissait encore, se métamorphosait à ses yeux, prenait visage de maître de sagesse, lui donnait cet avertissement que, pour ses faibles muscles et articulations, résister et lutter ne serait que non-sens... Le mur de sable, souverainement dressé !... », écrivait Abé Kôbô dans son roman La femme des sables qui relate la lente ascension de la personne humaine au travers du récit d'un homme qui s'évanouit un beau jour, en plein mois d'août, sans laisser de traces. Depuis son éternité, l'écrivain rend hommage à son peuple meurtri dont le Salut est les autres. 

 

Hier, la chaîne de télévision Arte programme notre appréhension : une biographie de l'équation E=mc2 pour comprendre aisément la formule d'Albert Einstein qui est une recette du champignon atomique. 

 

Les espoirs de l'humanité calcinés dans la nuit nucléaire où Dieu naîtra pour souffler sur nos cendres. 

 

Voir les commentaires

204

12 Mars 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

« La nursery s'étend quand l'Histoire disparaît

La pouponnière croît quand la raison décline

La garderie triomphe de la lucidité

Douze coups ont sonné dans la nuit utérine », chante Philippe Muray la tragédie humaine en alexandrins. Ces vers sonores caressent l'oreille et apaisent l'âme qui reconnaît une voix familière parmi les vagissements des nouveaux-nés et les hurlements des mères exaspérées. 

 

Un collectionneur européen de petites culottes japonaises usagées se demande s'il ne devrait pas patienter avant de passer sa prochaine commande sur Internet. Garder une certaine décence se convainc-t-il... 

 

Personne aux alentours pour me tenir un vague discours : je peux donc aller faire un tour. 

Voir les commentaires

203

11 Mars 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Dans la gueule ouverte des bateaux, nous nous embarquions avec notre véhicule aménagé pour l'aventure vers des destinations insulaires et volcaniques. Nous dormions à l'intérieur de notre voiture enchaînée au sol de la cale des navires. Le bruit métallique des chaînes qui se tendent et se détendent sous l'effet de la houle nous endormait : nous nous bercions d'illusions sur l'avenir qui déjà nous mentait en nous faisant des promesses rouillées qu'il ne tiendrait pas. 

 

L'atome et son cortège électronique, l'humanité et son cortège d'épouvantables souffrances, un corps et son cortège de désirs qui manquent.

 

Sans la tyrannie du désir, la vie a moins de mordant, remarque-t-elle avec un soupir de soulagement. 

Voir les commentaires