Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #childfree tag

652

27 Juillet 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

(des enfants jettent des petites pierres dans ma direction alors que je photographie une scène)

MOI — Qui jette des pierres ? 

LES ENFANTS — C'est pas nous !

LA MÈRE — C'est pas eux, désolée pour vous !

MOI — Désolée pour vous surtout, c'est vous qui vivez avec eux ! 

 

Parfois, on ne surveille pas son langage pour discuter avec des crétins qui fondent des foyers d'abrutis. 

 

Ces gens-là nous bombardent avec leurs gosses, ils peuplent avec leurs semblables, ils fabriquent un monde qu'ils regardent s'écrouler en soupirant. 

Voir les commentaires

651

26 Juillet 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Oui mon ange, je te promets que nous irons voir le monde tel qu'il n'existe pas. Au-delà des promesses du malheur, il n'y a aucun espoir. 

 

Je renonce à attendre la nouveauté, emmurée dans la solitude : j'ouvre un livre. 

 

J'ouvre un livre pour échapper à ma solitude et je fais l'expérience d'une autre solitude qui tutoie le néant, aussi. 

Voir les commentaires

650

24 Juillet 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Pendant le ramadan, au lever du soleil, Icare, le grisard sans religion picore de la semoule de blé dur. 

 

J'invente mes paniques intérieures comme si j'avais tort d'être en vie. 

 

Avec l'avènement de la liseuse électronique et la disparition progressive des livres en papier, je me demande comment pourrai-je maquiller au stylo-bille une vitre tiède quand je prendrai des notes directement sur la page lue ? 

Voir les commentaires

649

23 Juillet 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Je m'en fiche, j'ai un grisard qui vole vers moi chaque jour. 

 

La douleur nous a faussé compagnie hier au soir, elle a rejoint la colonie de grisards qui envahit la plage volcanique désertée par le vacancier. La douleur réapparaîtra quand nous ne l'attendrons plus. Fidèle. 

 

Je pense à la dépouille de ma vieille tante décédée récemment, qui subit sa transformation macabre, à l'abri de la lumière dans la fraîcheur du caveau familial, au-dessus du cercueil de ma mère. 

Voir les commentaires

648

22 Juillet 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Toutes ces créations artistiques qui ne dévoilent rien du monde extérieur de leurs auteurs — décoratives. 

 

Toutes ces créations artistiques qui dissimulent ce qu'il y a d'inédit en leurs auteurs — mièvres. 

 

Toutes ces créations artistiques devant lesquelles notre imagination ne se modifie pas — ennuyeuses. 

Voir les commentaires

647

21 Juillet 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Impressionnant à quel point je ne sais rien faire d'autre de mon existence que la rater de mieux en mieux. 

 

Icare, je finirai par capturer ton vol quand tu arrives du ciel pour te poser sur le muret en pierre de lave devant notre porte vitrée, derrière laquelle je capturerai aussi ton bâillement. Je veux tout retenir numériquement de toi. 

 

La vie ne fait que passer, heureusement. 

Voir les commentaires

646

20 Juillet 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

La douleur physique de l'autre au sein de la maison childfree qui envahit tout, qui dévaste tout, tel un enfant colérique. 

 

La peur qu'elle s'installe cette douleur parmi nous, l'aurions-nous invitée secrètement ? 

 

Enfantera-t-elle nos songes cette douleur ? 

Voir les commentaires

645

19 Juillet 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Dès potron-minet, Icare, le grisard ponctuel derrière la vitre de la porte d'entrée est chassé par trois prédateurs alcoolisés qui l'obligent à s'envoler. Lamentable mise en scène de la nature implacable. 

 

Selon un récent rapport de l'observatoire de la fin de vie, les progrès médicaux rendent chroniques des maladies autrefois aiguës : c'est malin ça ! 

 

J'ai photographié le cercueil de ma mère dans le caveau familial qu'on fit ouvrir pour un nouveau décès. Il est intact ce cercueil comme ma douleur. 

 

 


Voir les commentaires

644

18 Juillet 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

À la galerie que j'ouvre au public, j'apprends que ce jeune homme âgé de vingt ans ne connaît pas le film d'horreur Alien, le huitième passager, réalisé par Ridley Scott, sorti en salle le 12 septembre 1979. Cet ignorant ne soupçonne donc pas l'existence de l'artiste HR Giger, le concepteur d'Alien. Je lui demande alors de quoi sont peuplés ses cauchemars. 

 

Je n'ose pas l'interroger, aussi, à propos d'autres bêtes inhumaines qui sévissaient il y a soixante-dix ans, les 16 et 17 juillet 1942 au vélodrome d'Hiver, dans le 15ème arrondissement de Paris, où furent enfermés, par la police française, des juifs étrangers réfugiés en France, dans des conditions inhumaines, avant d'être déportés. J'ai lu, en effet, que 60% des 18-24 ans n'ont jamais entendu parler de la rafle du Vel d'Hiv. 

 

Il n'y a que l'ordinateur pour mémoriser l'abjection humaine. 

Voir les commentaires

643

17 Juillet 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

SAMUEL BECKETT. — Vomir et partir. 

MARIE. — Ne jamais revenir. 

SAMUEL BECKETT. — Vomir et revenir. 

MARIE. — Dommage. 

 

Suis-je devenue mon rêve d'enfance ? Ou bien ne suis-je qu'une émanation de mes cauchemars infantiles ? Parfois je me le demande. 

 

Tous ces gens qui m'entourent se souviennent-ils qu'il vont mourir ? Ils se laissent tellement distraire par le carrousel existentiel qu'on les croirait toujours en train de s'agiter pour échapper à la mort qui les poursuit — invisible et silencieuse. Pour ma part, je l'attends anxieusement sans bouger au cas où elle me chercherait. 

Voir les commentaires