Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #childfree tag

682

27 Août 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Notification sur mon portable : L'astronaute Neil Armstrong a rejoint les étoiles. Encore ! 

 

J'imagine qu'il n'y aura pas de rubrique nécrologique pour Curiosity plus tard. 

 

Ce huit-clos amoureux qui dure depuis 23 ans, un couple patient en somme. 

Voir les commentaires

681

26 Août 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

À cause de la programmation nocturne d'une série policière, je deviens noctambule. Je passe ma nuit avec des policiers, des tueurs, des victimes, des familles éplorées, des politiciens... une faune télévisuelle qui m'embarque dans ses aventures dramatiques. Je ne respire plus. Je cherche des assassins parmi les individus que je suspecte tous. 

 

Au matin, parmi les promeneurs de la station balnéaire, je recherche encore des tueurs présumés. 

 

Finalement, j'observe leur innocente vie qui ne semble heureusement rimer à rien. 

 


Voir les commentaires

680

25 Août 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Deux très jeunes filles sont assises face à la mer, sur un linge rayé et bicolore, au bord d'une falaise volcanique. L'une d'elle porte un chapeau de paille à larges bords et des lunettes de soleil, l'autre un hijab de couleur noire. La scène me touche si profondément que j'oublie d'appuyer sur le déclencheur de mon appareil photographique. Je renonce à conserver une image numérique de cette vision idyllique. 

 

Ai-je eu peur de rompre le charme et de me désenchanter moi-même ? 

 

Ai-je craint de réussir l'un de mes plus beaux clichés ? 

 


Voir les commentaires

679

24 Août 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

CIORAN — Je ne fais rien, c'est entendu. Mais je vois les heures passer — et cela vaut peut-être mieux que de les remplir. 

MARIE — Et si je remplis les heures sans les voir passer, elle se vident de leur substance en devenant utiles. C'est insensé !

 

(le passant innocent laisse déféquer son animal de compagnie devant une porte d'entrée)

LA RÉSIDENTE — Merci, ne vous donnez surtout pas la peine, je ramasserai vos déjections. 

LE PASSANT — Mais ce ne sont pas les miennes !

 

Marie-France lit les écrivains afin de percevoir la réalité qu'elle ne saisit pas distinctement. 

Voir les commentaires

678

23 Août 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Parfois, mon esprit s'égare dans les endroits où j'ai vécu autrefois. Je revisite mes lieux d'errance. Je me réinstalle autre part avec ce que je fus autrement. Je redeviens une autre moi-même. 

 

Enfin une passante qui s'arrête, s'assoit et penche la tête sur un livre, un crayon à la main... quel espoir... quel titre ? mince alors... Sudoku. L'espoir est vain. 

 

Je regarde ces gens qui ne voient plus que la morve dans le nez de leurs bambins. Rien ne semble plus exister autour d'eux que la physiologie infantile. 

Voir les commentaires

677

22 Août 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Et pendant ce temps, sur Mars, dans le cratère Gale, Curiosity analyse un caillou, baptisé « couronnement », avec son œil cyclopéen. 

 

Marie, quant à elle, fouille sa mémoire à la recherche d'un souvenir plaisant. 

 

Savoir des choses sans tenir compte de ce que l'on sait de ces choses conduit au meurtre de soi-même. 

Voir les commentaires

676

21 Août 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Derrière la vitre, l'eau du verre d'Icare, le grisard absent, s'évapore. Les traces sèches et blanches de ses déjections disparaissent. Le souvenir d'Icare s'est envolé. 

 

Quand le peintre veut signifier : « Ce qui me plaît », il dira plutôt : « Ce qui me crée ». 

 

Tous ces passants qui paradent devant mes fenêtres... leur humanité me lasse. 

Voir les commentaires

675

20 Août 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Ce huit-clos amoureux qui dure depuis 23 ans, un couple effrayé en somme. 

 

Les pieds dans la poussière, assise à la terrasse du café au bord de la mer, sur la table bancale ma lecture tangue. 

 

Je photographierai les foules cet hiver quand ce sera plus calme, ici, au cœur de la station balnéaire. 

Voir les commentaires

674

19 Août 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Un léger vent frais au matin, pas caniculaire du tout. Une brise marine qui apaise l'agitation onirique de la nuit disparaissante. 

 

Chaque jour je scrute, à la proue de mon être, l'horizon de mes certitudes éteintes. 

 

Du rêve à la réalité, il n'y a qu'un pas infranchi.

Voir les commentaires

673

18 Août 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Pourquoi faut-il s'exprimer ? Pourquoi se dire ? s'écrire ? se chanter ? se jouer ? se peindre ? se photographier ? Pourquoi s'inventer autrement ? Quel intérêt pour soi-même de se reconnaître ailleurs puisqu'il s'agit encore de soi ? 

 

Défaire et refaire sans arrêt le réel pour mieux le dévaliser sans doute. 

 

Créer pour soumettre l'étrange. 

Voir les commentaires