Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #childfree tag

702

21 Septembre 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Sagesse Facebookienne : lisons-nous les uns les autres. 

 

COMÉDIENNE — Ce que je vis je n'arrive pas à le ressentir. 

MARIE — Ce que je ressens je n'arrive pas à le vivre. 

 

Yvette, ma défunte mère, pesait de toute sa légèreté. Rien ne l'intéressait plus que l'effet du vent dans les arbres. 

Voir les commentaires

701

20 Septembre 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Sagesse consumériste : je veux donc je suis. 

 

Sagesse Tchernobylienne : après la catastrophe, on enterra même la terre. 

 

Sagesse Capagathoise : quand le sable rafraîchit tes fesses nues, l'automne approche. 

Voir les commentaires

700

19 Septembre 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Le dernier roman d'Éric Chevillard « L'auteur et moi », publié aux Éditions de Minuit est chez moi sur ma table de lecture. Oserai-je l'ouvrir ? Quand me déciderai-je à entamer sa lecture ? Ne serait-ce pas une profanation de ma part ? Suis-je réellement prête à voir les choses à travers le prisme chevillardien ? Ce damné bienheureux de la littérature mettra-t-il à l'épreuve mon existence larmoyante ? 

 

Ce qui se trame peut-être à son insu dans ses fictions seraient les vies de ses lecteurs qui se télescopent dans son récit humoristique délirant. S'il s'agissait d'une confession autobiographique désarmante, ses lecteurs s'en moqueraient certainement. 

 

Je vais attendre le moment idéal où je m'étourdirai par la lecture durant cinq heures, armée d'un stylo pour garder la main sur sa créature romanesque. 

Voir les commentaires

699

18 Septembre 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Matthieu qui vient d'obtenir son baccalauréat avec mention très bien et les félicitations du jury entre dans une école préparatoire en constatant qu'il n'est pas encore trop sûr de ce que l'on attendra de lui. Il ne s'inquiète pas de savoir ce qu'il attend de cette école. Est-ce ainsi qu'on réussit socialement ? En sachant ce que l'on attend de nous...

 

Il est des mécanismes simples d'intégration sociale dont j'ignore proprement l'existence. 

 

Si mes parents avaient su rester en vie m'auraient-ils inculqué les rudiments de l'état social ? Qui serais-je aujourd'hui si j'étais devenue ce qu'ils attendaient de moi ? Une autre moi-même. Une inconnue. 

Voir les commentaires

698

17 Septembre 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Il court avec sa lampe frontale avant le lever du soleil. Il s'éclaire dans sa nuit humaine. 

 

Quand aucun bruit ni proche ni lointain ne vient corrompre la pensée qui cherche la pureté de l'instant. 

 

Écoute l'étrange mélodie du silence...

Voir les commentaires

697

16 Septembre 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

La blogueuse fouilla dans son corsage et découvrit le mince cheveu qui chatouillait son sein, elle souffla dessus, elle pouvait de nouveau se concentrer sur ses écrits. 

 

La blogueuse saisit la tapette à mouches et écrasa la bestiole qui chatouillait son cou, elle pouvait de nouveau s'emparer de ses idées pour les formuler. 

 

La blogueuse ferma la fenêtre, le vent cessa de soulever les feuilles blanches sur la table d'écriture, elle pouvait de nouveau rassembler ses pensées pour les traduire en mots imprévus. 

Voir les commentaires

696

15 Septembre 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Savoir toujours rester avec les autres au bord d'eux-mêmes. Ne jamais chercher à entrouvrir la porte moisie de leur jardin secret ronceux : être adulte. 

 

Marie ne trouve pas que sa vie soit fade puisqu'elle perçoit qu'elle a une saveur amère. 

 

Réinventer sa vie afin qu'elle ne ressemble plus à ce qu'on en fait. 

Voir les commentaires

695

14 Septembre 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

(à vélo au bord de la mer grise)

ELLE — Tu pourrais illuminer ma vie, je ne m'en apercevrais pas... à cause de mes sombreurs. 

LUI — Mes ténèbres sont pourtant si lumineuses !

 

(à pied au bord d'un étang conchylicole)

LUI — Nous devrions magnifier notre solitude.

ELLE — Je vais sélectionner un filtre rouge pour assombrir le ciel de ma prise de vue monochrome. 

 

(à la nage dans la mer ridée)

LUI — Quand comptes-tu acheter une planchette ? 

ELLE — Tu veux dire une tablette tactile...

Voir les commentaires

694

13 Septembre 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

S'autosatisfaire en s'offrant le recueil d'aphorismes de Nihil Messtavic intitulé « Sentences létales » le jour de son anniversaire. 

 

On me laisse entendre que je me définirais par mon non-désir d'enfant. Les bienfaiteurs de l'humanité ne se définissent-ils pas par leur actions bienfaitrices ? 

 

La lucidité agit sur l'esprit semblablement à l'enfant qui pose ses petites mains sales partout sur les murs impeccables de nos certitudes. 

Voir les commentaires

693

12 Septembre 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

COLETTE — Vivre sans bonheur, et n'en point dépérir, voilà une occupation, presque une profession. 

MARIE — J'ai enfin un vrai métier alors. 

 

Aux pieds du maître, sa propre histoire s'arrête. On s'en remet à lui, on ne ressent plus le poids de sa propre existence, on renonce à ce que l'on croyait être. On s'arrache la peau de ses illusions. On quitte l'effarante solitude. On ne se reproche plus ce que l'on est plus. 

 

Revenir à l'enfant que nous étions et qui nous ressemblait après tout. 

Voir les commentaires