Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles récents

Orientation

7 Septembre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

(Deux amies discutent nerveusement dans le vent sur la plage)

L'UNE (anxieuse). — Je ne sais absolument plus où j'en suis en ce moment !

L'AUTRE (arrogante). — Je sais toujours où j'en suis dans mes lectures !

Voir les commentaires

Terminus

6 Septembre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

On s'amusera de dire que Baudelaire a déjà réclamé là-dessus, mais ce sera bêtement : il a vu se mettre en route la machine du progrès, et voilà, nous sommes presque arrivés.

Baudoin de Bodinat — La Vie sur Terre — Réfexions sur le peu d'avenir que contient le temps où nous sommes — L'Encyclopédie des Nuisances

Marie s'enthousiasme à l'idée d'atteindre le terminus.

Voir les commentaires

Blessure

5 Septembre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Tu te blesses à un doigt avec la page d'un livre, ton sang coule, tu approches ton doigt blessé de tes narines et tu humes l'odeur de ton propre sang.

L'odeur métallique que tu sens te rappelle que tu n'es pas un robot mais un être de chair et de sang.

Pour en être certaine, tu lèches ton doigt saignant.

Voir les commentaires

Animal humain

4 Septembre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

J'ai pensé en outre ceci, que l'indifférence minérale de ces formes abstraites qui nous entourent, leur sévère fonctionnalité, produisent un composé de sécheresse et de méchanceté qui nous signifie nettement quelque chose : la vie y est un désordre. L'impression que l'on en ressent est la même que nous fait un appartement neuf et meublé par un futuriste : on se voit transformé en animal humain ; comme on est en réalité au regard de l'économie toute-puissante. Il y en a donc pour déclarer aimer cela, pour s'exalter d'être au nombre des animaux domestiques de ce maître-là.

Baudoin de Bodinat — La Vie sur Terre — Réfexions sur le peu d'avenir que contient le temps où nous sommes — L'Encyclopédie des Nuisances

Marie vivra-t-elle assez longtemps pour éprouver la honte d'être seulement humaine face à l'humanité augmentée qui approche silencieusement, invisiblement ?

Marie assistera-t-elle à l'effacement des caractères humains ?

Marie admettra-t-elle qu'agissent en elle les nanoparticules ?

Voir les commentaires

Cendres

3 Septembre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Nous remuons en toussant les cendres de notre amitié. Ne serait-il pas temps plutôt de les répandre au large ?

Éric Chevillard — L'Autofictif

Marie hésite aussi à disperser au large les cendres de son amour pour la vie.

Elle résiste par amour pour l'amour de sa vie.

Voir les commentaires

Avertissement

2 Septembre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

« Nous consumons toute notre vie toujours ignorants de ce qui nous touche », avertit de son côté Bossuet dans son fameux sermon sur la mort ; et non seulement de ce qui nous touche, mais encore de ce que nous sommes.

Baudoin de Bodinat — La Vie sur Terre — Réfexions sur le peu d'avenir que contient le temps où nous sommes — L'Encyclopédie des Nuisances

Marie se sent de plus en plus ignorante — insensibilisée.

Voir les commentaires

Envahissement

1 Septembre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Annuellement, la station balnéaire est envahie par des hordes de Brescoudos, adorateurs de grosses bécanes, de Johnny Hallyday, de peluches, de cuir, de bagouzes, de tatouages, de têtes de mort... qui paradent en tous lieux avec leurs engins vrombissants, klaxonnants et leurs sirènes beuglantes.

En ces temps carnavalesques et farcesques, je demeure à l'écart, cachée derrière mes bibliothèques.

Voir les commentaires

Attention

31 Août 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Il reste donc à pratiquer dans les cerveaux l'ablation de l'attention actuelle ; car cette humanité sans lendemains dont nos pensées se détournent sera tout à l'heure notre moment maintenant. Il ne suffira plus alors à la relâche de nos nerfs de descendre chaque soir au Léthé des images hertziennes. Il faudra des ébranlements et des chocs mieux étourdissants, des hallucinations bien complètes dans quoi se réfugier durant que dehors se détraquera bruyamment la machinerie de la nature.

Baudoin de Bodinat — La Vie sur Terre — Réfexions sur le peu d'avenir que contient le temps où nous sommes — L'Encyclopédie des Nuisances

Marie se réjouit de s'être formée à la pratique intensive de l'autohypnose ainsi qu'à celle de la lecture.

Elle pourra opérer le décrochage nécessaire à son évasion quand reviendront les temps barbares.

Les temps futurs proches où l'humain ne serait plus qu'une hypothèse.

Voir les commentaires

Satellite

30 Août 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Dès potron-minet, Marie observe le lever de Lune, le dernier croissant. La sombreur de l'astre la fascine durant un long moment paisible.

Puis elle laisse errer son regard dans le ciel illuminé par la lumière orange des réverbères, à la recherche d'étoiles.

La première chose qu'elle apercevra sera un satellite artificiel en orbite.

Marie rentre chez elle à l'abri des regards indiscrets.

Voir les commentaires

Je t'aime

29 Août 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Elle envoie sans réfléchir un sms, un court message depuis son téléphone portable sur celui de son bien-aimé : « Je t'aime ».

Ainsi croit-elle ingénument qu'elle effacera d'un trait de texto le vilain souvenir lié à son attitude inconsciente, blessante et mordante qu'elle eut matinalement.

Matinalement ? Journellement plutôt !

Voir les commentaires