Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles récents

Brutes en blanc

29 Octobre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

(un couple anxieux dans la salle d'attente du scanner)

LA SECRÉTAIRE MÉDICALE (glaciale). — Voici vos résultats...

LE COUPLE ANXIEUX (surpris). — Nous ne voyons pas le radiologue ? 

LA SECRÉTAIRE MÉDICALE (arrogante). — Le médecin ne voit pas forcément ses patients ! 

Voir les commentaires

Impressions

28 Octobre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Une conversation orale : interrogation surprise ! 

 

À force de baliser ton existence : tu balises !

 

Quand te décideras-tu à développer ta pensée ? Hein, quand ? 

 

 

Voir les commentaires

Aquarium

27 Octobre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

(une mère de famille surgit dans la galerie que j'ouvre au public accompagnée de trois chérubins)

LA MÈRE DE FAMILLE (un bambin dans les bras deux dans les jambes). — C'était un aquarium avant ici, n'est-ce pas ? Où est passé l'aquarium ? 

MOI (me relevant du canapé où je lisais paisiblement). — Non Madame, ici nous n'élevons pas de coraux ni de poissons ni d'invertébrés ni de crustacés... Ici règnent des créatures imaginaires depuis plus d'une décennie. Adieu. 

Voir les commentaires

Histoires interrompues

26 Octobre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Tu lis dans le Journal de Franz Kafka des histoires interrompues que tu trouves fascinantes. 

Et si la tienne s'interrompait soudain... quel impact cela aurait-il sur le monde et son agitation frénétique ? 

Nul évidemment. 

 

Voir les commentaires

Répit

25 Octobre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Cette maladie de l'âme qui ne lui laisse aucun répit. À cause d'elle, elle finit par regarder le monde comme si elle l'observait derrière une vitre poisseuse. 

La fréquence des crises augmentant, elle ne parvient plus à reprendre haleine. Elle fabrique un éventail avec une feuille de papier : chaque pli serré en accordéon représentant une journée. 

Aucun souffle. 

 

Voir les commentaires

Vent

24 Octobre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

(un vent violent souffle dehors)

LUI (rentrant au domicile conjugal après sa promenade matinale). — Quel vent ! L'énergie nécessaire pour disperser tous mes doutes. 

ELLE (hurlant depuis sa table d'étude). — Ferme la porte ! Mes idées vont s'envoler. 

Voir les commentaires

Monde prodigieux

23 Octobre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Le monde prodigieux que j'ai dans la tête. Mais comment me libérer et le libérer sans me déchirer. Et plutôt mille fois être déchiré que le retenir en moi ou l'enterrer. Je suis ici pour cela, je m'en rends parfaitement compte.

Franz Kafka — Journal — Les Cahiers Rouges Grasset

Marie se demande pour quoi est-elle ici, elle s'en rend parfaitement compte. 

Comment a-t-elle pu s'emprisonner ainsi dans le silence ? 

Pourquoi ne s'est-elle pas laissé déchirer par le désir de créer ? 

Voir les commentaires

Dépression du nourrisson

22 Octobre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Tu apprends que les nourrissons peuvent souffrir de dépression. 

Tu en déduis que la conscience du pire peut naître avec la naissance. 

Cela ne t'étonne pas vraiment. 

Voir les commentaires

Insensible

21 Octobre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Qui me confirmera qu'il est vrai ou vraisemblable que c'est uniquement par suite de ma vocation littéraire que je ne m'intéresse à rien et suis par conséquent insensible.

Franz Kafka — Journal — Les Cahiers Rouge Grasset

Marie ressent cette insensibilité et ce désintérêt dus à la concentration que réclament ses lectures. 

Rien ne peut plus l'éloigner longtemps de ses livres qui sont comme des clous qui la fixent dans le présent. 

Crucifixion littéraire. 

 

Voir les commentaires

Imprévisible

20 Octobre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

J'ai lu le Journal de Kafka comme prévu mais on ne sait toujours pas si Schiaparelli a atterri sur Mars. 

Les robots n'en font qu'à leur tête. 

Quant à moi, je suis scrupuleusement mon projet de vie : la lecture. 

Voir les commentaires