Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'estime

17 Décembre 2013 , Rédigé par Estelle Ogier

J'estime qu'il faudrait finir par lui dire à Éric Chevillard, l'écrivain confidentiel mais fécond des éditions de Minuit, Fata Morgana, l'Arbre Vengeur et Argol, que ses fidèles lecteurs aux sourires extasiés sont épuisés par la lecture systématique de ses nombreuses publications fréquentes... J'estime qu'il faudrait se décider à lui suggérer la possibilité de remettre à ses fiévreux lecteurs un certificat d'assiduité offrant une reconnaissance de leur statut douloureux de collectionneurs compulsifs. J'estime qu'il faudrait reconnaître qu'elle est trop pointue cette littérature chevillardienne, au point qu'elle tatoue au fond des cerveaux à vif durant la lecture une fresque fantastique, coloriée, lumineuse — indélébile. Agissant ensuite telle une persistance rétinienne en bouleversant la vision du monde. J'estime qu'il faudrait s'échapper de la nébuleuse fantasmagorique et poétique dont Éric Chevillard est l'arpenteur. Mais n'est-il pas déjà trop tard ?

Partager cet article