Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mensonge

29 Juin 2013 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Avouer un mensonge, c'est admettre qu'on a menti et accepter de révéler cette prise de conscience. Rechercher en soi un mensonge commis, c'est se ressouvenir de soi qui interagit avec l'autre, l'inconnu, l'étranger. Avouer un mensonge, c'est ne plus être seule soudain. Et si le mensonge se cachait au cœur même de la relation avec autrui... Et si "le leurre de la compréhension réciproque irrémédiablement basé sur la vide abstraction des mots" était le mensonge que je révélerais ici dans le cadre du dossier sur l'écriture de soi. Le mensonge de la vérité placée hors de soi. L'impossibilité de la saisir cette vérité. L'incommunicabilité, l'incompréhension radicale entre les êtres ou comment être crédible face à l'intellection de son prochain. Souvent, je cherche à me revoir en l'autre et non pas à le rencontrer cet autre que moi-même. Je l'enveloppe avec ma peau psychique jusqu'à l'étouffer. J'interprète ce qu'il est selon mes valeurs et mes peurs. Je ne perçois de lui que ce que j'imagine qu'il est. Son altérité me gêne si je ne parviens pas à l'englober tout entière avec mon identité.  Je voudrais mettre fin à ce mensonge dans ma relation avec autrui afin que je puisse enfin être autrement que moi-même. 


Texte initialement rédigé dans le cadre du dossier sur l'écriture de soi dirigé par Mathieu Simonet, écrivain. 

Partager cet article