Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

803

5 Février 2013 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

La revue médicale « Prescrire », dans son numéro de février, met en garde les patients et soignants en les informant qu'ils ont intérêt à revoir les traitements en cours, à écarter certains médicaments plus dangereux qu'utiles, et à préférer les traitements éprouvés. 

 

Selon la revue indépendante « Prescrire », mon immunodépresseur dans l'eczéma serait à proscrire car il exposerait à des risques de cancers cutanés et de lymphomes, disproportionnés avec l'affection cutanée. 

 

Toujours selon la revue qui me veut du bien, autant en rester à un dermocorticoïde géré à bon escient dans les poussées. Autant prier alors pour mon corps qu'il ne se souvienne jamais du traitement cancérigène. 

Partager cet article