Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

745

7 Novembre 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Le jour approche où je déciderai que quelque chose doit changer quelque part en moi, et bien, qu'il vienne s'il en a le courage ! 

 

En parcourant inlassablement les allées des cimetières, Marie ne découvre pas de colère dans l'art funéraire. Les statues des âmes qui s'affligent ne montrent jamais autre chose que la peine, l'abandon à la douleur, la tristesse. La colère appartient aux vivants. 

 

Marie se rend compte à quel point elle est vivante alors. 

Partager cet article