Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

724

16 Octobre 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Parfois, les démons qui vivent en nous ont trop d'appétit et dévorent notre lucidité à tel point que notre présence au monde n'est plus évidente. 

 

Nous remettons alors en cause notre appartenance au genre humain et nous découvrons une parenté entre les oiseaux et nous-mêmes. Nous nous sentons ainsi plus légers. 

 

Nous disparaissons enfin dans les nuées sans remords. 

Partager cet article