Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

645

19 Juillet 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Dès potron-minet, Icare, le grisard ponctuel derrière la vitre de la porte d'entrée est chassé par trois prédateurs alcoolisés qui l'obligent à s'envoler. Lamentable mise en scène de la nature implacable. 

 

Selon un récent rapport de l'observatoire de la fin de vie, les progrès médicaux rendent chroniques des maladies autrefois aiguës : c'est malin ça ! 

 

J'ai photographié le cercueil de ma mère dans le caveau familial qu'on fit ouvrir pour un nouveau décès. Il est intact ce cercueil comme ma douleur. 

 

 


Partager cet article