Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

596

27 Mai 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Sur Internet, des sites se spécialisent dans l'archivage d'images dérangeantes, on peut accéder aux archives de la police notamment et découvrir des photographies de scènes de suicides, d'accidents, de meurtres, de violences conjugales... On peut aussi naviguer dans les archives de la médecine légale et s'étonner devant des vues d'autopsies, d'amputations récentes, de malformations congénitales... On peut tout voir maintenant mais est-on prêt mentalement ?

 

Il semblerait que la lecture de phrases dérangeantes provoque moins de dégâts émotionnels que la vision d'images inquiétantes. Probablement que l'imaginaire sollicité par la lecture est moins effrayant alors que la réalité photographique est crue et dure. 

 

Plutôt que de me dissoudre dans l'acide réalité, je préfère apparaître nue au regard de mon imaginaire qui m'invente le monde à ma façon. 

Partager cet article