Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

553

11 Avril 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Chaque soir, liquider l'espoir du jour. 

 

Scène de galerie. Ce gentil paysan entre dans la galerie que j'ouvre au public. Il porte une chemise épaisse à carreaux. Il regarde à peine les tableaux accrochés aux murs et se plante devant moi, glisse sa grosse main sous sa chemise, en tire un livret de photographies qu'il dissimulait derrière la ceinture de son pantalon : « Voici mon travail ! ». Je prends le livret que je feuillette. L'objet est tiède, sans doute la chaleur du ventre contre lequel il fut serré. 

 

Scène de galerie (suite et fin). Je consulte attentivement l'album de photographies de l'agriculteur. Je vois un tracteur, une cour de ferme, un chien et des morceaux de bois taillés à la tronçonneuse : « Je suis sculpteur ! ». J'ai cru reconnaître la gueule de son chien sur l'un des bois taillés. Je retiens mon rire en lui rendant son précieux album. Décidément, tout le monde crée de nos jours. Serait-ce pour magnifier la réalité qui devient insupportable à tout le monde ?

Partager cet article