Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

549

7 Avril 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Un homme sportif et son fils adolescent campent à bord d'un monospace Mercedes sur le parking face à ma fenêtre. Ils étendent leur linge sur un fil d'acier tendu entre le combi flambant neuf et un poteau signalétique rouillé, ils cuisinent sur un réchaud posé à fleur d'asphalte, ils se lavent au gant de toilette à l'eau d'un jerrican — muni d'un robinet — placé en équilibre sur une pierre de lave. Ils se déplacent en vélo tout terrain. Durant quelques jours je partage visuellement l'existence de ces bourgeois bohèmes qui décorent mon paysage. 

 

Encore un peu de pluie pour rafraîchir mon idée. 

 

HUYSMANS — Baudelaire était allé plus loin ; il était descendu jusqu'au fond de l'inépuisable mine, s'était engagé à travers des galeries abandonnées ou inconnues, avait abouti à ces districts de l'âme où se ramifient les végétations monstrueuses de la pensée. 

BAUDELAIRE — Ô fangeuse grandeur ! sublime ignominie !

MARIE — Quel enthousiasme ! quelle fraîcheur ! 

Partager cet article