Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

542

31 Mars 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Cet écrivain n'a parfois rien à dire dans son journal en ligne mais il l'écrit si bien qu'on ne désire plus connaître en le lisant que la chose écrite même si elle est insensée. 

 

Cette femme assise sur le muret en basalte derrière la vitre sans tain de mon salon ne parvient pas à détacher son regard inquiet de la surface qui réfléchit son visage. Elle ne se quitte plus des yeux. Son reflet et elle se fascinent. Ses yeux rivés à ses propres yeux. Elle se lève soudain puis s'enfuit en boitant. Je garde le souvenir de cette âme douloureuse. 

 

Plus tard, la femme dont je me souviens repasse devant la vitre sans tain. Elle ne se voit plus. Elle tente de marcher avec des béquilles. J'oubliais de préciser que mon voisin exerce la profession de kinésithérapeute. Le muret en basalte est sa salle d'attente. 

 


Partager cet article