Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

536

25 Mars 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Hubert n'était jamais à court d'argent, d'arguments, d'idées, d'inspiration, de bons mots, d'amitiés, de générosités, de plaisanteries, de politesses... mais un beau jour, il fut à court de papier toilette... honte sur lui !

 

Une fillette de quatre ans projette des couleurs qu'elle mélange avec ses mains sur une toile posée au sol. Les murs, le plafond, le plancher, la baie vitrée, les vêtements et la peau de la petite sont recouverts de peinture. Tout autour d'elle et sur elle est sali de peinture. Les toiles de la gamine se vendent plusieurs milliers de dollars dans les galeries new-yorkaises. 

Rien ne vaut la peine de rien

Il n'y a plus rien... plus, plus rien

Merci à toi, Léo Ferré. 

 

Parfois, je suis confuse, l'idée fuse puis se refuse à rester. 

 


Partager cet article