Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

521

10 Mars 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Durant la sieste, Marie s'assoupit souvent, une main sur son livre ouvert qui se referme sur elle souplement. Son livre lui va comme un gant. Quand Marie utilisera une liseuse, la magie de l'instant sera moins évidente : roide et froide, la liseuse ne lui recouvrira point la main pour veiller au repos de Marie. 

 

Une amie m'écrit une lettre pour me demander que je la cultive, que je l'aide à s'ouvrir à un autre monde que le sien. Je lui réponds qu'elle peut oser habiter son propre monde sans avoir peur. 

 

Car enfin, il n'existe pas d'autre monde à habiter que le sien propre. 

Partager cet article