Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

439

15 Décembre 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Le violon solo joue son chant mélancolique. Le visage du violoniste est couvert de sueur qui perle sur sa peau luisante ; des gouttes éclatent sur le bois verni de l'instrument ; l'interprète et son violon distillent une musique apaisante qui humidifie nos yeux qui s'emplissent de joie. 

 

Écrire pour dénoncer mon existence. 

 

Après la mascarade, retirera-t-on son masque ?

Partager cet article