Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

34

23 Septembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Les portraits peints à l'huile ou dessinés à la sanguine, au pastel ou à la mine de plomb de ma mère sont les reflets changeants de son âme qui s'absente lentement au fil du temps court où elle vécut. Représentée petite fille, elle écarquille les yeux pour examiner le monde - bouche entrouverte - et s'émerveiller de son exploration. Représentée jeune femme, elle baisse les yeux pour établir un dialogue interne - bouche close - et s'absorber dans la contemplation de ses pensées. Je contemple les portraits de ma mère-mirage qui vécut le temps de ses grossesses et je me demande alors si je ne suis pas le fruit d'une vaine imagination : une chimère. 

 

Si tout cela n'est qu'un rêve ; réveillez-moi immédiatement !

 

J'hésite entre le charme houellebecquien (indescriptible) ou chevillardien (indestructible). 

Partager cet article