Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

31

20 Septembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Tiens ! Une joggeuse qui passe, à peine vêtue d'une culotte courte, noire, chatoyante et d'un soutien-gorge aux bretelles croisées dans son dos musclé. Sa course sautillante agite sa queue de cheval mais ses seins et ses fesses restent fermes et tendus. Son corps souple évolue dans l'espace avec grâce et délicatesse. Ainsi se lance-t-elle aujourd'hui dans l'inconnu en courant à allure modérée. Elle trébuchera au bout de la rue et se tordra la cheville. Éric Chevillard ne l'aidera pas à se remettre car il a déjà mis le nez dans son carnet, commentant le passage de la belle joggeuse sous ses yeux l'instant d'avant. 

 

Mon territoire d'écriture est envahi par le silence et par de minuscules fourmis qui le débarrassent d'un cadavre quelconque - la nature autonettoyante. 

 

Ce couple est très complice... dans le malheur. 

 

Partager cet article