Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

217

26 Mars 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Marie fut hospitalisée, lisons son bulletin de sortie délivré par le C.H.U. (Centre Hospitalier Universitaire) : entrée à 8h47, sortie à 14h14. Juste le temps pour elle de voir défiler au pied de son lit high-tech d'hôpital une ribambelle de blouses blanches (jeunes aides-soignantes, jeunes infirmières, jeune diététicienne, jeune externe, jeune interne, jeune chef de clinique). Toutes ces jeunes personnes venues à tour de rôle réviser leurs cours à son chevet. Marie fut pendant quelques heures le sujet de leurs travaux pratiques. Marie avait le blues, nue, face à cette jeunesse en blouse - étudiante. 

 

« La pièce était-elle ou non drôle

Moi si j'y tenais mal mon rôle

C'était de n'y comprendre rien », poétiserait Louis Aragon s'il voyait Marie pleurer en mangeant une choucroute froide, servie dans une barquette en plastique, sur un lit high-tech d'hôpital, devant le poste de télévision qui retransmet en direct une explosion, qui a lieu au coeur du réacteur d'une centrale nucléaire, sur une île lointaine. 

 

Au lieu que Marie ait dormi dans un lit high-tech à l'hôpital, elle sera rentrée à son domicile pour reprendre ses lectures entamées et le cours de sa vie.

Partager cet article