Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

197

5 Mars 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Louis-Ferdinand Céline, maître du lyrisme de l'ignoble, utilisait de grosses pinces à linge en bois pour retenir les feuillets de ses écrits. Quel étonnant outil d'écrivain, la pince à linge !

 

Comme je voudrais être légère... un papillon... je suis lourde... une larme de plomb. 

 

Elle commande électriquement les volets de sa maison childfree qui ne la protègent pas contre sa médiocrité vexée. Elle est dans le monde - courroucée. 

Partager cet article