Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

194

2 Mars 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Laisser la plus légère empreinte qui soit sur terre, ne rien ajouter à la biomasse, quitter la pièce dans laquelle on ne joue plus, ne s'attribuer aucun nouveau rôle, freiner sa chute dans le temps, occuper le néant par avance. Attendre nulle part ailleurs qu'ici et maintenant. Ecouter le chuchotement de l'air que l'on emprisonne dans ses poumons. Se taire enfin. 

 

La supportable pesanteur du non-être. 

 

Elle lave les vêtements qui ont irrité sa peau pendant la journée : la lessive effacera les traces de ses paniques urticantes. 

Partager cet article