Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

189

25 Février 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

La vitre teintée à triple vitrage - qui la sépare de la rue goudronnée qui mène à la civilisation urbaine ou du chemin ensablé qui conduit à la plage de sable jaune ou de l'allée bordée de rochers volcaniques qui aboutit à la plage de sable noir - la vitre derrière laquelle elle se cache matérialise le rempart contre les barbares qui rôdent dehors. 

 

C'est de penser à soi qui rend malheureux, écrivait Gustave Flaubert. Alors je pense à vous - souvent. 

 

Cette nuit, j'ai rêvé que je portais le dernier enfant de l'humanité terrestre : je me décidais à... je me suis réveillée soudain. 

Partager cet article