Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

183

19 Février 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

L'orgueil du malheur qui pousse le père écrivain - dont le fils décédé est devenu le narrateur de son livre nouvellement paru aux éditions Respire la vie - à dire à voix haute : « Vive la vie ! »

 

Etre à la hauteur de la douleur en écrivant un livre qui déborde d'amour. Célébrer sa peine comme un miracle où son coeur est réchauffé par l'amitié qu'on lui témoigne - enfin. 

 

Ne pas escamoter ce moment aussi fort qu'est la mort de son enfant. Echapper au pathos et à l'apitoiement. Etre porteur d'envie de vivre. Cette dignité de tous les instants qui le maintient captif sur le tapis roulant de l'existence me donne la nausée. Je descends du tapis roulant. 

Partager cet article