Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Silence

31 Août 2019 , Rédigé par Estelle Ogier

Plus un bruit pour venir perturber ton glissement dans le silence. 

Et pourtant le monde hurle et brûle et pullule. 

Es-tu devenue sourde ? 

Voir les commentaires

Pendu

30 Août 2019 , Rédigé par Estelle Ogier

Un pendu, depuis deux mois là,
a été trouvé dans l'Estérel.
De féroces oiseaux l'avaient,
à coups de bec, absolument
défiguré.

Par Félix Fénéon — Nouvelles en trois lignes — Éditions cent pages — Collection Cosaques — 2009

Marie s'amuse à la relecture des aventures fénéonesques. 

Voir les commentaires

Apocalypse

29 Août 2019 , Rédigé par Estelle Ogier

La seule révolution, le seul bouleversement qui m'intéresse, et qu'à vrai dire, je conçois, est l'Apocalypse.
Une mutation sociale n'est pas assez importante.

Cioran — Cahiers 1957-1972 — NRF — Gallimard

Marie ne contredira pas le Maître. 

Voir les commentaires

Souvenirs manquants

28 Août 2019 , Rédigé par Estelle Ogier

Marie parcourt ses albums de photographies numériques à la recherche de souvenirs manquants. 

Voir les commentaires

Nuits

27 Août 2019 , Rédigé par Estelle Ogier

Je sais enfin ce que sont mes nuits : j'y remonte en pensée tout l'intervalle qui me sépare du Chaos.

Cioran — Cahiers 1957-1972 — NRF — Gallimard

Marie se réveille épuisée. 

Voir les commentaires

Baptême

26 Août 2019 , Rédigé par Estelle Ogier

Trouver un titre pour une peinture nouvellement créée par l'artiste mais restée sans titre amuse Marie. 

Ainsi s'oblige-t-elle à préciser ses impressions face au spectacle des créatures ogéennes. 

Voir les commentaires

Truelle

25 Août 2019 , Rédigé par Estelle Ogier

Cruelle vision matinale : un passant propriétaire d'un chien se promène avec une truelle à la main ainsi qu'un sac noir. 

Marie assiste au spectacle désolant d'un homme qui ramasse les déjections canines avec une truelle. 

Mais nous retournerons explorer la Lune et nous explorerons la planète Mars. 

 

Voir les commentaires

Nouvelles femmes

24 Août 2019 , Rédigé par Estelle Ogier

Si Mr Holmwood est tombé amoureux d'elle la première fois qu'il l'a simplement vue au salon, je me demande quels seraient ses sentiments s'il la voyait ce soir ! Certaines de ces « nouvelles femmes » qui font le métier d'écrire mettront peut-être un jour à la mode l'idée qu'il faut permettre aux jeunes gens et aux jeunes filles, avant de se fiancer, de se voir endormis. Mais je suppose que, dorénavant, la « nouvelle femme » ne consentira plus à ce que son rôle se borne seulement à accepter une demande en mariage ; c'est elle qui la fera. Et elle s'en tirera parfaitement, c'est certain. Voilà une consolation...

Bram Stoker — Dracula — traduit de l'anglais par Lucienne Molitor — Éditions J'ai Lu

Si Mr. Holmwood est tombé amoureux rien qu'en la voyant au salon, je me demande ce qu'il dirait s'il la voyait en ce moment. Certaines des « Nouvelles Femmes » s'adonnant à l'écriture lanceront un jour l'idée qu'on devrait permettre aux hommes et aux femmes de se voir les uns les autres en train de dormir avant de faire une demande en mariage ou de l'accepter. Mais je suppose que, dans l'avenir, la Nouvelle Femme ne daignera pas accepter ; c'est elle-même qui fera la demande. Beau travail en perspective ! Voilà qui console un peu.

Dracula et autres récits vampiriques — Bram Stoker — Dracula — traduit par Alain Morvan — Bibliothèque de La Pléiade — nrf — Gallimard

Marie regrette encore de ne pas être bilingue. 

Ainsi pourrait-elle alors lire sans filtre. 

Voir les commentaires

Constipation

23 Août 2019 , Rédigé par Estelle Ogier

Quand je pense q'un constipé comme Gide a pu dominer la littérature en France pendant cinquante ans !

Cioran — Cahiers 1957-1972 — NRF — Gallimard

Marie relira André Gide : L'immoraliste. 

Voir les commentaires

Secrets mal gardés

22 Août 2019 , Rédigé par Estelle Ogier

Depuis que nos contemporains ont l’obligeance de téléphoner à leurs proches dans le creux de notre oreille, le romancier ne peut plus rêver ses histoires en sondant le mystère de l’anonyme passant : l’inanité minutieusement documentée et circonstanciée de tous les destins décourage son imagination.

Éric Chevillard — L'Autofictif

Marie connaît ce découragement même n'étant pas romancière juste rêveuse et lectrice. 

Voir les commentaires
1 2 3 4 > >>