Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Marche

31 Décembre 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

Photographie Estelle Ogier

Photographie Estelle Ogier

Remarcheras-tu sans flancher ? 

Voir les commentaires

Fixette

30 Décembre 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

Marie fait souvent des fixettes sur des choses qui la perturbent. 

Sa pensée s'obnubile puis s'éteint. 

La noirceur advient.

Voir les commentaires

Portrait maternel

29 Décembre 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

Est-ce un portrait du cher disparu accroché à ce mur, ou son fantôme qui le traverse ?

Éric Chevillard — L'Autofictif

Marie contemple le portrait maternel accroché au mur face à elle. 

Elle entend le fantôme d'Yvette lui parler depuis si longtemps qu'elle ne l'écoute plus. 

Marie tend de nouveau l'oreille... 

Voir les commentaires

Questionnement

28 Décembre 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

Marie s'interroge si elle mène une vie déséquilibrée ou bien si elle mène une vie de déséquilibrée. 

Voir les commentaires

Moule

27 Décembre 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

LUI (dubitatif). — Lorsque je vois les gens, je crois voir le moule qui les a fait. 

ELLE (amusée). — Sans leurs coquilles, ils sont nus. 

Voir les commentaires

Défense

26 Décembre 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

LA VOIX (murmurante). — Aurais-tu quelque chose à dire pour ta défense ? 

MARIE (penaude). — Non, je préférerais ne pas. 

Voir les commentaires

Chute

25 Décembre 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

Trop tard — Photographie Estelle Ogier

Trop tard — Photographie Estelle Ogier

Marie claudique sur le chemin de la guérison. 

Voir les commentaires

Usages de faux

24 Décembre 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

Il est vrai que les femmes sont parfois attirées par une laideur bouffonne quand elle a quelque chose d'infantile ou de sénile même. Cela flatte leur désir de se dévouer pour mieux posséder. Hystérie des soigneuses de gâteux ou d'alcooliques. La femme se retranche dans la charité comme l'araignée dans sa toile, refuge où elle apprête ses gluaux. Et, jointe à cette ruse guetteuse, une grosse jouissance bovine, celle qu'on lit dans l'œil d'une femme regardant un petit enfant : insondable puits d'abrutissement. Et la bouche qui, molle, oublie l'énergie de se refermer et reste béatement entr'ouverte sur les dents. Ces dents qu'elle montrerait menaçantes à la moindre critique, à la moindre expression de dégoût envers ce qu'elle a chié. La maternité révèle la nature profondément féroce de la femme.

Gabrielle Wittkop — Usages de faux — Verticales

Marie écoute la voix cristalline de sa sœur Gabrielle. 

Voir les commentaires

L'Explosion de la tortue (roman à paraître en janvier 2019)

23 Décembre 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

Voilà, il aura manqué à Phoebe ce sens de la survie en milieu hostile sans lequel nulle existence ici-bas ne dure.

Éric Chevillard — L'Explosion de la tortue — Les Éditions de Minuit

Lis attentivement cette phrase, Marie. 

Voir les commentaires

Attelle où es-tu ?

22 Décembre 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

ELLE (sautillant sur un pied). — Je cours après mon attelle... 

LUI (perplexe). — Est-ce bien raisonnable ? 

Voir les commentaires
1 2 3 4 > >>