Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voisinage

21 Août 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

Tous ces bruits de voisinage qui te rappellent que tu ne seras plus jamais seule à présent t'inspirent tout à la fois un sentiment de sécurité et de dégoût. 

Tu rêves à la possibilité d'une île. 

Voir les commentaires

Files d'attente

20 Août 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

Marie habillée se fraye un premier passage parmi la foule en maillot de bain qui forme la file d'attente à l'entrée du parc de loisir aquatique puis plus tard, au village naturiste, Marie nue se fraye un second passage parmi la foule nue ou si peu vêtue qui forme la file d'attente à l'entrée du club libertin qui propose une Mousse Party coquine. 

Chacun cherche son plaisir pense Marie alors qu'elle frôle les corps qui attendent. 

Voir les commentaires

Société

19 Août 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

À terme, une société hiérarchisée doit s'appuyer sur la pauvreté et l'ignorance pour être viable.

1984 — George Orwell — Gallimard (nouvelle traduction)

Marie se souvient qu'elle portait durant son adolescence un maillot en jersey de coton sur lequel était brodé cette phrase : « L'ignorance c'est la force »

Aujourd'hui, elle ferait broder : « L'ignorance est puissance »

 

 

Voir les commentaires

Faux

18 Août 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

Autant qu'il s'en souvienne, il n'était pas troublé par le fait que chaque mot qu'il murmurait dans le parlécrire, chaque lettre tracée par son stylo était un mensonge ; il était tout aussi désireux que chacun de ses collègues de produire des faux irréprochables.

1984 — George Orwell — Gallimard (nouvelle traduction)

Marie s'applique chaque jour à produire de vraies réflexions inutiles. 

Voir les commentaires

Fatigue

17 Août 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

Winston est gélatineux de fatigue, gélatineux, c'est le mot qui lui vient spontanément à l'esprit.

1984 — George Orwell — Gallimard (nouvelle traduction)

Marie nage parmi les méduses rhizostoma pulmo puis se sent envahie par une immense fatigue gélatineuse. 

Sa tristesse est transparente. 

 

Voir les commentaires

Cœur de l'homme

16 Août 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

Mais le cœur de l'homme, énigme pour lui-même, demeure inexpugnable.

1984 — George Orwell — Gallimard (nouvelle traduction)

Marie ne résiste à rien. 

Elle est vaincue. 

Déjà. 

 

Voir les commentaires

Migration

15 Août 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

Affichette recherche canari (photographie Estelle Ogier)

Affichette recherche canari (photographie Estelle Ogier)

Chacun ses priorités. 

Voir les commentaires

Rester humain

14 Août 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

Si tu ressens qu'il vaut la peine de rester humain quand bien même ça ne t'avance à rien, alors tu les as vaincus.

1984 — George Orwell — Gallimard (nouvelle traduction)

Marie médite cette vérité. 

Fragile.

 

Voir les commentaires

Tombe

13 Août 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

Il a la sensation de descendre dans l'humidité froide de la tombe, sans qu'il soit réconfortant de savoir depuis toujours que cette tombe est là à l'attendre.

1984 — George Orwell — Gallimard (nouvelle traduction)

Marie sait qu'à chaque jour suffit sa peine. 

Voir les commentaires

Incompréhension

12 Août 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

C'est cette incompréhension qui les préserve de la folie.

1984 — George Orwell — Gallimard (nouvelle traduction)

Marie comprend tout trop vite. 

Elle est fichue. 

Voir les commentaires
<< < 1 2 3 4 > >>