Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Promenade

21 Janvier 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

Tu expérimenteras aujourd'hui les joies de la promenade sur la grève au bord de la Méditerranée. 

Partir puis revenir ainsi que le ressac. 

Ne jamais s'enfuir véritablement. 

Voir les commentaires

Liturgie des funérailles

20 Janvier 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

Tu assistes à une cérémonie d'enterrement, la liturgie d'accueil, à la basilique Saint-Sernin à Toulouse. 

Suzanne, 86 ans, professeur de dessin au conservatoire, étudiante de la langue perse. 

Une vie qui passe sous tes yeux dans un cercueil au son de l'orgue. 

Larmes contenues. 

Voir les commentaires

Folie

19 Janvier 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

Folie

Marie regarde la « Mad Kate » de Heinrich Füssli et s'interroge quant à la possibilité qu'elle le soit.

Voir les commentaires

Rencontre littéraire

18 Janvier 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

Marie visitera Toulouse. 

Voir les commentaires

Surdité

17 Janvier 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

Je me suis mis deux balles en pleine tête afin d’en finir avec le fracas de ce monde…

[...]

… enfoncées dans mes oreilles avec le pouce.

Éric Chevillard — L'Autofictif

Marie vit désormais avec des bouchons d'oreille... 

... dans « le fracas de ce monde »

Voir les commentaires

Fatigue

16 Janvier 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

"Le don d'absence" 1974 - Lithographie - 65x50cm

"Le don d'absence" 1974 - Lithographie - 65x50cm

La fatigue prend le dessus et Marie voudrait connaître le don d'absence

Voir les commentaires

Journal d'affliction

15 Janvier 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

« ... un livre est le produit d'un autre moi que celui que nous manifestons dans nos habitudes, dans la société, dans nos vices. Ce moi-là, si nous voulons essayer de le comprendre, c'est au fond de nous-mêmes, en essayant de le recréer en nous, que nous pouvons y parvenir » déclare Proust dans un passage célèbre de Contre Sainte-Beuve.

Mary Shelley — Que les étoiles contemplent mes larmes — Journal d'affliction — Finitude

Marie ne saura jamais de quoi il est exactement question ici puisqu'elle s'interdit la création. 

Voir les commentaires

Journal d'affliction

14 Janvier 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

L'amie décevante, comme à d'autres instants la patrie inhospitalière, tient avant tout lieu d'abcès de fixation, de symbole, sur lequel Mary reporte ses frustrations.

Mary Shelley — Que les étoiles contemplent mes larmes — Journal d'affliction — Finitude

Marie cherche quels peuvent être ses « abcès de fixation »

Voir les commentaires

Journal d'affliction

13 Janvier 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

[...] elle ne se donne qu'une dizaine d'années sur terre, certaine de mourir avant la quarantaine, comme sa mère.

Mary Shelley — Que les étoiles contemplent mes larmes — Journal d'affliction — Finitude

Marie calcule... si elle suivait le destin d'Yvette, sa mère morte, elle décéderait le dimanche 20 mai prochain, jour de la Pentecôte. 

Voir les commentaires

Journal d'affliction

12 Janvier 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

Elle fait désormais face à la somme de ses douleurs, sans le dérivatif que pouvaient constituer le ressentiment et la frustration amoureuse du vivant de Shelley.

Mary Shelley — Que les étoiles contemplent mes larmes — Journal d'affliction — Finitude

Marie s'attend au pire. 

Voir les commentaires
<< < 1 2 3 4 > >>