Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

30 Novembre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

je cherche ma mère, pour la tuer, il fallait y penser plus tôt, avant de naître

Samuel Beckett — L'Innommable — Les Éditions de Minuit

Moi aussi je cherche Yvette pour la tuer. 

Mais elle a disparu si vite que je n'ai pas eu le temps de la retrouver. 

Depuis sa disparition, je vis avec son cadavre en moi. 

Voir les commentaires

Là où on est

29 Novembre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Mais le moyen de réfléchir et de parler à la fois, de réfléchir à ce qu'on a dit, dit, pourra dire, tout en disant, on réfléchit à n'importe quoi, on dit n'importe quoi, plus ou moins, plus ou moins, on se fait des reproches mal fondés, sans pouvoir y répondre, il s'agit tout de suite d'autre chose, c'est pour ça qu'ils répètent toujours la même chose, la même litanie, celle qu'ils savent par cœur, c'est pour essayer de réfléchir à autre chose, pendant ce temps, au moyen de dire autre chose que toujours la même chose, toujours mal toujours la même mauvaise chose, ils ne trouvent pas, ils ne trouvent pas autre chose à dire que ce qui les empêche de trouver, ils feraient mieux de penser à ce qu'ils sont en train de raconter, afin d'en varier tout au moins la présentation, c'est la présentation qui compte, mais le moyen de penser et de parler en même temps, c'est spécial, comme faculté, la pensée vagabonde, la parole aussi, loin l'une de l'autre, enfin, n'exagérons rien, chacune de son côté, taupes de faïence, c'est au milieu qu'il faudrait être, là où on souffre, là où on exulte, d'être sans parole, d'être sans pensée, là où on ne sent rien, n'entend rien, ne sait rien, ne dit rien, n'est rien, c'est là où il ferait bon être, là où on est.

Samuel Beckett — L'Innommable — Les Éditions de Minuit

Marie lit en état d'hypnose. 

C'est nulle part ailleurs qu'il faut être...

... en état de littérature. 

Voir les commentaires

Dupe

28 Novembre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Ne pas avoir été dupe, c'est ce que j'aurai eu de meilleur, fait de meilleur, avoir été dupe, en voulant ne pas l'être, en croyant ne pas l'être, en sachant l'être, en n'étant pas dupe de ne pas être dupe.

Samuel Beckett — L'Innommable — Les Éditions de Minuit

Où se situe l'abus quand on est consentant ? 

À quoi consent-on quand on est la dupe de soi-même ? 

Ne consent-on pas alors à faire la paix avec soi-même ? 

Voir les commentaires

Au café

27 Novembre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

(tu décides de lire au café : périlleuse idée)

LE GÉRANT. — Vous lisez ? Qu'êtes-vous en train de lire ? 

MOI. — L'Innommable de Samuel Beckett. 

LE GÉRANT. — Ah... et ça parle de quoi ? 

MOI. — Je ne vais pas tarder à le savoir, dès que je pourrai remettre le nez dedans... 

LE GÉRANT. — Vous me raconterez après ? 

MOI. — Oui, je vous raconterai L'innommable

Voir les commentaires

Petite fille

26 Novembre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Une petite fille vêtue de noir boit un sirop d'orgeat, assise sur les genoux de la femme la plus grasse de l'assemblée, durant une réunion de famille qui a lieu dans un restaurant au bord de la mer. Son confort est absolu. Rien ne peut l'atteindre. La grosse femme lui caresse les cheveux qu'elle a, coupés au carré. Elle quitte sa zone de sécurité pour rejoindre d'autres élus de son corps frêle. Elle quitte sa zone de sécurité pour faire le tour de l'assemblée et tester son pouvoir auprès des autres membres de la famille. Elle danse de genoux en genoux, de bras en bras, de lèvres en lèvres... Elle explore toutes les possibilités de contacts avec les personnalités qu'elle approche. Elle séduira tout le monde durant la réunion familiale. 

Voir les commentaires

Silence

25 Novembre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Ne nous arrive-t-il pas de penser que nous en avons trop dit, toujours trop dit, parce que nous n'avons pas su donner à notre présence en corps une force et une simplicité qui suffisent à faire passer le comprendre dans le faire silencieux qui transforme ?

François Roustang — La fin de la plainte — Éditions Odile Jacob

Silencieusement, je vous rends hommage, François Roustang. Avec vous, je n'ai jamais osé communier en vous réclamant un rendez-vous alors que j'avais lu tous vos livres et que je suivais une thérapie par l'hypnose. 

J'étais effrayée à l'idée d'encombrer votre espace avec mon propre corps. 

L'expérience que fut la lecture de vos livres m'a rendu la vitalité dont je ne débordais plus. 

Vous fûtes un maître. 

 

 

Voir les commentaires

Ennui

24 Novembre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Quand l'ennui revient frapper à ta porte. Que la solitude réenchante ton monde. 

Tu déchantes. 

Rien n'existe plus pour te distraire de tes obsessions. 

 

Voir les commentaires

Progression

23 Novembre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

(...) l'écriture peut se révéler dans certains cas, parfois à l'insu même de ceux qui y recourent, un dispositif apte à saisir des signes que la pensée rationnelle consciente est incapable de percevoir.

Pierre Bayard — Le Titanic fera naufrage — Les Éditions de Minuit

Marie voudrait écrire pour percevoir l'invisible. 

Rompre les amarres de la conscience. 

Se libérer du connu. 

 

Voir les commentaires

Loi de Murphy

22 Novembre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

« tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera inévitablement mal à un moment ou à un autre »

Pierre Bayard — Le Titanic fera naufrage — Les Éditions de Minuit

Marie ne remet pas en cause cette loi. 

Cette loi de Murphy lui semble parfaitement fondée sur sa propre expérience. 

Sans le moindre doute. 

 

Voir les commentaires

Bouger

21 Novembre 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Quand tu voudrais rester immobile avec tes livres et que tu es obligée d'agir, de t'agiter, d'entrer en relation, d'explorer le monde extérieur... 

Tu paniques. 

Lis rapidement et intensivement les premières pages du nouveau livre d'Éric Chevillard à paraître le 3 janvier 2017 (au matin) : Ronce-Rose

Voir les commentaires
1 2 3 > >>