Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Journal intime

21 Mars 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Amiel avait gardé de sa jeunesse le goût, voire la manie du journal intime. Jusqu'à son dernier mois, jusqu'à ses toutes dernières heures, il avait noté minutieusement les moindres passages de sa pensée, les caprices de son humeur, toutes les nuances ou claires ou sombres de son ciel moral. Cela faisait une longue et diffuse monographie de l'existence de l'âme...
BOURGET, Nouv. essais psychol., 1885, p. 254.

Le TLFI

UN LECTEUR. — Votre journal Marie est un journal intime, n'est-ce pas ?

MARIE. — J'imagine qu'il s'agit d'un ressaisissement de mon intériorité, voilà tout.

Voir les commentaires

Moquerie

20 Mars 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Encore aujourd'hui tu portes mentalement le costume bariolé et ridicule qu'Yvette, ta mère disparue, t'avait offert lorsque tu étais enfant.

Tu étais affublée de cet accoutrement grotesque pour une grande occasion : l'anniversaire d'une camarade de classe.

Vêtue de blanc, avec soin, élégance, Yvette t'accompagna — magnifique.

Voir les commentaires

Congédier le réel

19 Mars 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Tu entends à une émission culturelle l'expression : congédier le réel.

Tu réalises soudain que tu t'évertues depuis l'apparition du cancer qui se généralisa dans le corps maternel, tu t'aperçois que tu t'évertues à le congédier ce réel.

Folle créature que tu es.

Voir les commentaires

Souvenir d'enfance

18 Mars 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Marie éprouve parfois des hontes d'enfant — lointaines.

Yvette, sa mère morte, la regardait avoir honte — affectueusement.

Marie est seule désormais — inconsolable.

Voir les commentaires

Plongée

17 Mars 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

De nouveau tu t'absorbes dans la contemplation d'une écriture. Tu lis, relis, lis encore, relis encore.

Tu apprends le livre presque par cœur malgré ta mémoire défaillante et capricieuse.

Tu tentes de deviner l'écrivain.

Voir les commentaires

Étrangeté

16 Mars 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

« 9 - La position verticale :
est la plus appropriée aux nécessités de la vie moderne laquelle exige rapidité, présence d'esprit et consommation immédiate.
Elle permet d'expédier la fornication en quelques minutes et peut s'accomplir en tous lieux : halls, ruelles, dancings, toilettes publiques etc.
C'est la raison pour laquelle les anti-consuméristes la condamnent véhémentement. »

Lydie Salvayre — Petit traité d'éducation lubrique — Cadex Éditions

Marie apprécie cette lecture qui pourrait la rééduquer car son éloignement de la sphère sensuelle est stupéfiant.

Se ressouvenir du désir pour faire renaître le plaisir.

Recommencer à jouir.

Voir les commentaires

Invitation

15 Mars 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Tu reçois une invitation qui te touche au cœur : on te propose avec élégance et raffinement sous la forme de cartons d'invitation de participer à toutes les étapes d'un mariage traditionnel auquel tu aurais tellement aimé assister.

Tu ne parviens pas à cocher la case : OUI, bien sûr ! Tu coches la case : NON, malheureusement...

Cette nuit, ton sommeil fut peuplé de cauchemars.

Voir les commentaires

Scène d'atelier

14 Mars 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

(une famille bien sapée entre dans l'Atelier de la Conque)

LA MÈRE DE FAMILLE (après un petit tour de piste). — C'est futuriste !

LA MONTREUSE DE TABLEAUX. — Pas d'inquiétude, le peintre dresse le futur !

Voir les commentaires

Les boulistes

13 Mars 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Ils ont fait leur le slogan situationniste : Le parti pris de la vie est un parti pris politique. Et dénoncent avec véhémence le manque à vivre de ceux qu'ils appellent, hautainement, « les boulistes ».
Le monde, à leurs yeux, pullule de boulistes.
Les boulistes ont renoncé à vivre. Les boulistes sont en survie. Les boulistes vivent sans vivre et meurent en esclaves. Les boulistes osent à peine s'éloigner de leur niche. On leur souffle des peurs honteuses et des haines absurdes. On entretient leur abrutissement. On les abasourdit de slogans. On les assomme de vaines marchandises.
Qui sont ces boulistes ?

BW — Lydie Salvayre

Marie souhaiterait être un peu moins « bouliste » en décidant de supprimer le poste de télévision qui bleuit la chambre à coucher au moment de se mettre au lit.

En aura-t-elle le courage avec son compagnon ? Oseront-ils chercher le sommeil sans entendre murmurer la berceuse cathodique ?

Tenteront-ils cette nouvelle expérience ? Ensemble.

Voir les commentaires

La mer contre la galère

12 Mars 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Tu visionnes un reportage qui rend hommage à l'action humaine et sociale du Père Michel Jaouen qui est décédé très récemment et qui consacra sa vie aux marginaux notamment.

Il embarqua sur Le Bel Espoir, sa goélette, de nombreux jeunes drogués pour des navigations durant quarante cinq jours.

Sa spécialité : mélanger les gens. Il embarquait aussi des retraités aventuriers ou toute sorte de personnes assoiffées d'horizon.

À la fin du voyage, lors du débarquement des jeunes drogués, le Père Michel Jaouen leur offrait un magnifique tee-shirt coloré avec une feuille de cannabis imprimée dessus.

Le Père Michel Jaouen, paix à son âme, militait à sa façon pour la légalisation des drogues et l'arrêt du trafic.

Voir les commentaires
<< < 1 2 3 4 > >>