Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Eric Chevillard a toujours raison

29 Février 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

« (Le 29 février est la hantise du diariste qui se trouve injustement accablé d’un surcroît de travail. Il ne faudrait pas qu’il revienne trop souvent.) »

Éric Chevillard — L'Autofictif

Marie prend conscience qu'elle appartient au temps de la société qui l'a vue naître.

Cette société ordonnée qui ordonne ses jours.

L'obligation de s'inscrire dans le temps qui fout le camp pourtant.

Voir les commentaires

Futur

28 Février 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

(lors d'une visite d'un chantier naval)

LE NAVIGATEUR — Vous comprenez la construction de ce navire est un geste éco-responsable pour la planète. J'agis à ma manière pour l'avenir de nos enfants.

MARIE (en catimini à son compagnon) — Il agit pour l'avenir de nos enfants en tant que navigateur mais j'ai su qu'il ne verse pas sa pension alimentaire en tant que père de famille.

Voir les commentaires

Silhouette

27 Février 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Tu aurais le vague projet de relire intégralement tes 1647 billets déjà publiés sur cette plateforme dans ton Espace Childfree.

Ton compagnon te souffle à l'oreille que tu pourrais profiter de cette relecture pour prélever les meilleurs morceaux de ta propre littérature.

Ainsi pourrais-tu redessiner une nouvelle silhouette à ton désespoir.

Voir les commentaires

La vérité est ailleurs

26 Février 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Marie s'insurge contre la censure exercée par une chaîne de télévision qui diffuse une nouvelle saison en version française de la série X-Files : Aux frontières du réel : scènes floutées, scènes recadrées, scènes coupées.

Marie reconnaît que la vérité est ailleurs.

Absente.

Voir les commentaires

Cristallisation

25 Février 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

« Aujourd'hui la ville est déserte comme dans les dimanches matin de mon enfance. Rue de Phénicie, je croise un jeune homme en guenilles. Toutes les dix secondes il s'exclame : Cristallisation immédiate. »

Bernard Wallet — Paysage avec palmiers

Le regard de franc-tireur qu'est celui de Bernard Wallet quand il vise l'innommable.

L'acte d'écriture comme une opération cristallisante.

Conserver l'effroi pour qu'il n'effraye plus.

Voir les commentaires

Harmonie

24 Février 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

« Le cadran de l'horloge de l'église Saint-Jean-Baptiste indique seize heures quarante. Les jambes de l'homme abattu sur le parvis dessinent le même angle que les aiguilles de la pendule.
Déjà, de manière imperceptible, cette éphémère harmonie commence à se rompre. »

Bernard Wallet — Paysage avec palmiers

Le cadran de ta montre indique onze heures trente.

Ton pas s'allonge et s'accélère pour quitter la plage et rejoindre le bitume.

Tu continues, essoufflée, à lire à haute voix, contre le vent furieux, les paysages mentaux avec palmiers découronnés de Bernard Wallet.

Tu ressentirais presque le goût de vivre.

Voir les commentaires

Hommage

23 Février 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

« Or notre trait le plus saillant, celui qui séduit d’abord, devient vite la corne qui blesse, la trompe ridicule, une insupportable difformité qui oblige en effet votre infortunée compagne à des contorsions permanentes, à raser les murs, à disparaître quelquefois sous peine d’être constamment meurtrie. »

Éric Chevillard — L'Autofictif

Marie rend hommage à son compagnon en recopiant cette citation qui serait le texte de la dédicace sur le livre de leur vie commune.

« infortunée compagne » comme toi mon ange.

Avec tout mon regret.

Voir les commentaires

Correction

22 Février 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Marie s'interroge quant à l'utilité de l'absorption de pharmacopées pour corriger un éventuel déséquilibre biochimique du cerveau.

Marie n'est pas certaine qu'un traitement puisse l'aider à trouver sa place dans le monde.

Dieu ne serait-il qu'un chimiste ?

Voir les commentaires

Cahier d'abstinence

21 Février 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Marie s'est engagée seule à tenir à jour un Cahier d'abstinence afin qu'elle puisse contrôler sa consommation de boissons alcoolisées qu'elle estimait trop régulière.

Marie s'interroge quant à l'utilité de cette surveillance puisqu'il lui est strictement interdit à présent de consommer des boissons alcoolisées.

Le médecin psychiatre lui explique qu'on ne traite pas un trouble bipolaire par l'ingestion de vin mais par la prise de médicaments qui réguleront son humeur.

Voir les commentaires

Luxure

20 Février 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

UMBERTO ECO — Le problème c'est la luxure de l'intelligence.

BERNARD PIVOT — Vous la pratiquez cette luxure du savoir.

MARIE — Un vice salutaire.

Voir les commentaires
1 2 3 > >>