Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mêmement

11 Juillet 2015 , Rédigé par Estelle Ogier

Chaque jour vécu, tu serais tentée de conclure par ce terme :

Épuisement.

Voir les commentaires

Voix

10 Juillet 2015 , Rédigé par Estelle Ogier

Toutes ces voix humaines dehors. Et toi dedans. Calfeutrée. Climatisée. Avinée presque.

Le bien-être par soustraction.

Tenir.

Voir les commentaires

Désir

9 Juillet 2015 , Rédigé par Estelle Ogier

Tu prends soudain conscience au fil d'une nouvelle lecture que ton non-désir d'enfant est un désir d'ennui.

Tout simplement.

Infécond.

Voir les commentaires

Filleule

8 Juillet 2015 , Rédigé par Estelle Ogier

L'une de mes trois filleules, l'aînée, est enceinte. Elle accouchera au mois de janvier 2016. Je ne comprends pas comment le temps s'y prend pour arracher à mes bras tremblants, lorsque j'avais quinze ans, le nourrisson dépendant et le projeter ainsi dans l'espace afin qu'il donne naissance à son tour à une progéniture.

Le cercle du temps auquel j'échappe sans y échapper.

L'inéluctable.

Voir les commentaires

Finir

7 Juillet 2015 , Rédigé par Estelle Ogier

Ce livre, entamé au matin, dont tu vas devoir terminer la lecture au soir, déjà.

Ce suspense qui n'aura pas été interminable.

Ce temps de rêver est décidément bien court.

Voir les commentaires

Oxi

6 Juillet 2015 , Rédigé par Estelle Ogier

Comment ne serait-on pas solidaire avec un peuple qui refuse l'austérité ?

Je connais enfin un mot en langue grecque.

Non !

Voir les commentaires

Pervers polymorphe

5 Juillet 2015 , Rédigé par Estelle Ogier

Le Feuilleton d'Éric Chevillard — Le Monde des Livres (vendredi 3 juillet 2015) — Mauvais génies

Le Feuilleton d'Éric Chevillard — Le Monde des Livres (vendredi 3 juillet 2015) — Mauvais génies

Peut-on douter sérieusement un instant du childfrisme chevillardien ?

La réponse est non puis oui puis non puis oui...

Alternativement.

Voir les commentaires

Cacophonie

4 Juillet 2015 , Rédigé par Estelle Ogier

« Ou devrais-je plutôt vous admirer ? Quelle force il vous faut, en effet, pour ne pas écrire ! Quelle résistance ! Quel aplomb ! Quelle formidable volonté ! Et comme vous êtes bien bâti pour la vie ! Pourquoi vous n’écrivez pas ? Mais parce que le monde s’ouvre devant vous et vous acclame, parce que votre bouche ne trouve rien à redire ni votre œil rien à déplorer qu’une surabondance de roses, peut-être, qui pourrait bien incommoder aussi votre odorat délicat (penser à punir le jardinier). Écrire risquerait de compromettre cette belle harmonie. Surtout ne pas écrire, il n’en résulterait que désordre, panique, confusion, cacophonie. »

Éric Chevillard — Pourquoi vous pas ?

Décidément, rien ne me décidera jamais à nourrir mon tigre.

Voir les commentaires

Avenir

3 Juillet 2015 , Rédigé par Estelle Ogier

Tu sais déjà quelle lecture entamer alors que tu n'as pas encore terminé tes lectures en cours.

Ton avenir est littéraire.

Rien de plus. Rien de moins.

Voir les commentaires

Questionnement

2 Juillet 2015 , Rédigé par Estelle Ogier

Sur les réseaux sociaux suivre ou ne pas suivre telle est la question.

Dilemme insoluble et pourtant déterminant.

L'avenir virtuel.

Voir les commentaires
<< < 1 2 3 4 > >>