Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Prophétie

31 Décembre 2013

À la frontière espagnole, je croise le regard enjôleur d'une jeune et jolie femme qui se prostitue au cœur d'une ville exécrable ; puis je croise encore un autre regard, amical, celui d'une jeune et jolie femme policier. Je ne peux m'empêcher de penser qu'elles se sont levées, ces deux femmes au matin pour accomplir leur propre prophétie.

Voir les commentaires

Ténèbres

30 Décembre 2013

Pour reprendre le terme employé par Jean-Michel Ribes lors de la soirée de mobilisation du monde de la Culture contre la xénophobie au Théâtre du Rond-Point, j'évoquerai à mon tour les « ténèbres » pour dénoncer le recul actuel de l'Espagne quant à sa politique sur l'avortement. En effet, le Conseil des ministres a approuvé vendredi 20 décembre 2013 un projet de « loi de protection de la vie de l'enfant à naître et des droits de la femme enceinte » qui annulera la loi de 2010 autorisant l'avortement jusqu'à 14 semaines sans que la patiente ait besoin de se justifier et jusqu'à 22 semaines si l'on soupçonne une malformation fœtale. La nouvelle loi prévoit l'interruption volontaire de grossesse, qui ne sera plus un « droit de décision » mais un « mode de régulation autoritaire », en cas de « grave danger pour la vie ou la santé physique ou psychologique de la femme » ou de viol. Autant dire que de nouveau la femme espagnole ne disposera plus de son corps et qu'elle devra se remettre au tricot. Les conservateurs pour qui le droit à l'avortement est une aberration, évoquant le drame de l'avortement, voulant en finir avec ce fléau, considérant cette réforme comme étant un véritable engagement envers la vie ; ces défenseurs aveugles des « non-nés », des « conçus » s'accrochent aux promesses de la naissance à tout prix, joyeux d'accueillir de nouvelles recrues qui viendront illuminer leurs ténèbres.

Voir les commentaires

Sort

29 Décembre 2013 , Rédigé par Estelle Ogier

Tu ne sais plus quoi inventer pour échapper à ton sort que tu broies entre tes mains aux veines gonflées. Tu voudrais arrêter le flux de ton sang qui parcourt insolemment le réseaux veineux qui nourrit tes organes. Tu hésites car tu ne voudrais pas salir tes vêtements en faisant jaillir ce sang que tu retiens en toi depuis si longtemps. Tu préfères attendre un autre moment ; quand la littérature cessera de te consoler.

Voir les commentaires

Mensonges

28 Décembre 2013 , Rédigé par Estelle Ogier

Tu t'imposes chaque jour des règles de vie strictes qui t'étranglent et t'interdisent toute spontanéité. Tu te prives des joies que favoriserait l'imprévu. Tu forges le fer qui te menotte à l'odieuse réalité que tu laisses s'imposer à toi. Tu cries où ton fer te ronge. Ta plaie n'engendre aucun soleil. Seuls restent les mensonges.

Voir les commentaires

Tendresse

27 Décembre 2013 , Rédigé par Estelle Ogier

« Ce qu'on fait de vous hommes femmes
O pierre tendre tôt usée
Et vos apparences brisées
Vous regarder m'arrache l'âme »

Louis Aragon

Tu devines parfois certaines solitudes qui se dévoilent nues, crûment. La pâleur des visages qui tranche avec les rougeurs du tien. Tu as bonne mine et cela te discrédite quant à la morosité ambiante et accablante. Tu as le teint enfantin. Cela déplaît.

Voir les commentaires

Mascarade

26 Décembre 2013 , Rédigé par Estelle Ogier

Bas les masques ! La fête est finie ! Le Noël consumériste s'achève. Le monde marchand fait ses comptes. Les familles méritent leurs bons points, elles ont fait ce qu'elles ont pu. Elles ont acheté l'affection de leurs enfants et de leurs proches. Elles ont joué le jeu des vendeurs d'éphémères bonheurs. Tout roule ainsi que la larme échappée de mon œil.

Voir les commentaires

Anus ambulant

25 Décembre 2013 , Rédigé par Estelle Ogier

Interroge-toi à propos du sens de ta propre existence quand tu te surprends toi-même en train de guetter depuis la porte vitrée une vieille veuve promenant son anus ambulant au bout d'une laisse trop courte. Méfie-toi de tes pulsions meurtrières. Laisse-la ramasser les déjections quotidiennes déposées comme une offrande, juste là, devant ta porte d'entrée, toujours à la même heure, retiens-toi de lui mettre un coup de pied au derrière et d'appeler la fourrière !

Voir les commentaires

Chanson

24 Décembre 2013 , Rédigé par Estelle Ogier

« J'ai vécu le jour des merveilles
Vous et moi souvenez-vous-en
Et j'ai franchi le mur des ans
Des miracles plein les oreilles
Notre univers n'est plus pareil
J'ai vécu le jour des merveilles »

Louis Aragon

[...]

« Et j'en dirais et j'en dirais
Tant fut cette vie aventure
Où l'homme a pris grandeur nature
Sa voix par-dessus les forêts
Les monts les mers et les secrets
Et j'en dirais et j'en dirais »

Louis Aragon

Tu écoutes cela et tu crois à la douceur nouvelle des choses.

Voir les commentaires

Inévitables

23 Décembre 2013 , Rédigé par Estelle Ogier

Les marques de stylo-bille sous les semelles des pantoufles de la blogueuse...

L'empêchement d'écrire...

La curiosité liée aux nouvelles technologies — chronophage...

Voir les commentaires

Détachement

22 Décembre 2013 , Rédigé par Estelle Ogier

Détache-toi et lâche prise, laisse les êtres nocifs râler dans leur coin ; entends plutôt la mer qui te remonte dans la gueule ; ne succombe plus aux chants des désespérés volontaires ; approche-toi des éveillés contestataires ; risque ta peau hors de portée des griffes fraternelles, amicales ou familiales ; ne tolère qu'une seule tyrannie : l'exigence de la littérature.

Voir les commentaires
1 2 3 4 > >>