Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

760

30 Novembre 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Perdus, ensemble, aux confins des multivers, nous nous retrouvons chaque jour. 

 

Je ne sais toujours pas qui je suis mais je sais où je suis avec toi. Nul part ailleurs qu'avec toi, ici et maintenant, au sein de l'univers fractal. 

 

Nous n'avons pas besoin, mon aimé, de trous de vers pour se rejoindre et coexister. 

Voir les commentaires

759

28 Novembre 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Monique, grand-mère épanouie, envoie des faire-part à son entourage pour annoncer la venue au monde de son énième petit-enfant. Elle les compte et les recompte, ses huit petits-enfants, comme elle égrène son chapelet. 

 

Et Dieu ne bronche pas : il laisse le miracle se répandre. 

 

Mais au fait, est-ce que je crois en Dieu, non, mais je le crains. 

Voir les commentaires

758

27 Novembre 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Tous ceux qui croient qu'ils échapperont à leur destin misérable en attendant la fin du monde, planqués au fond d'un abri. Ceux-là tiennent plus que tout à leur humanité qu'ils comptent préserver pour l'éternité. 

 

Et pourtant, ne souffrent-ils pas déjà suffisamment de leur condition d'être humain ? La peur ne remplit-elle pas leurs journées ? 

 

Ou bien jouent-ils, ces survivalistes, à rester en vie comme nous tous finalement chaque jour ? 

Voir les commentaires

757

26 Novembre 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Tenter d'ordonner les choses et les êtres en faisant de la photographie. Montrer leur nouvelle apparence, insoupçonnée jusque là. 

 

Dévisager le réel, autrement. 

 

Capturer un univers vivable, enfin. 

Voir les commentaires

756

25 Novembre 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Marie jurerait qu'elle avance alors qu'elle s'égare dans les mémoires de son passé. 

 

Un cortège d'images pesantes défile en désordre au fond de son cerveau inquiet : Marie se souvient...

 

Marie ne connaît aucun présent. 

Voir les commentaires

755

24 Novembre 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Jean-François Clervoy, spationaute à l'Agence Spatiale Européenne, nous rappelle que notre planète Terre est semblable à un vaisseau spatial car elle est un objet fini voguant dans l'Espace infini. Les futurs parents, eux, n'écoutent pas parler les spationautes. 

 

Les futurs parents écoutent battre le cœur de leur enfant à naître au sein du vaisseau spatial qu'est la Terre en espérant qu'il voyagera en première classe. 

 

Pour ma part, j'attends le moment de mon débarquement. 

Voir les commentaires

754

23 Novembre 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

D'actions inefficaces en actions inefficaces, Marie progresse. 

 

Conquérante de l'inutile, je gravis les marches de mon désespoir, chaque jour. 

 

De fin du monde en fin du monde, l'homme progresse. 

Voir les commentaires

753

18 Novembre 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Un obstétricien met en ligne sur la Toile la photographie d'un nouveau-né, vivant, après une césarienne, qui a gardé sa poche amniotique ; quand elle sera percée, le malheureux nourrisson n'aura plus d'autre choix que celui de survivre seul.

 

La solitude, compagne fidèle, attachante et dévouée, familière et exigeante, est la gardienne de nos existences inquiètes. 

 

Devenir une fabricante d'images sur lesquelles mon regard se recompose. 

Voir les commentaires

752

17 Novembre 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

4h30 : lumières artificielles pour éclairer mes doutes dont les ombres s'étirent à l'infini. 

 

Marie passe inaperçue au sein d'une société humaine qui n'est pas conçue pour elle. Elle ne s'épanouit pas parmi ses semblables qui crient leurs talents et leurs mérites à tue-tête. 

 

Un jour, un brin d'herbe, une pelouse, Marie sera bientôt libre...

Voir les commentaires

751

16 Novembre 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Encore une dent qu'on m'extrait et je dois accepter cette nouvelle mutilation sanglante. J'affronterai mon destin, édentée, maintenant. 

 

Se lier d'amitié avec une personne qu'on finira par éviter un jour ou l'autre. La déception est inévitable. 

 

Rien ne me dérange plus que moi-même. Je suis irréconciliable. 

Voir les commentaires
1 2 3 > >>