Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

559

20 Avril 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Il écrit pour se donner la parole que les autres lui coupe. 

 

Le vent furieux m'arrache à mon désespoir et repousse mes idées noires qui s'envolent de la cage de mon esprit. Seul reste l'espoir — emprisonné. 

 

Ô blog ! reprends ta publication au long cours. 

Voir les commentaires

558

16 Avril 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Comment échapper au chagrin qui nous suit comme notre ombre ? Comment résoudre nos problèmes courageusement quand nous ne voulons plus rien affronter ? Comment cesser de souffrir pour rien ? Marie fréquente désormais un forum qui traite de la survie au jour le jour en milieu aisé. 

 

Marie découvre d'autres personnes mélancoliques qui ont une âme emplie de ténèbres — tâtonnante. 

 

Je ne me laisserai pas berner par la transparence du ciel, je sais que le monde est opaque. 

Voir les commentaires

557

15 Avril 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Rassemblement de goélands sur un parking de la station balnéaire : une pizza avec des anchois à terre. 

 

Compter sur les autres pour augmenter notre joie est un mauvais calcul. Comptons plutôt sur autrui pour la rabattre, notre joie. 

 

Marie se désole encore du jour qui revient toujours. 

Voir les commentaires

556

14 Avril 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Sur le paillasson de son entrée on peut lire « fâcheux ». 

 

Levée à l'aube pour voir le jour poindre et sentir la tristesse la poindre. 

 

Je réfléchis devant le miroir qui réfléchit l'image de mon visage bouleversé : je m'aperçois dans la glace. 

Voir les commentaires

555

13 Avril 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

La vieille dame contrariée ordonne à son petit chien : « C'est la deuxième fois que tu fais ça... il n'y en aura pas une troisième ! » Je lui demande si son chien sait compter. Elle me sourit tristement. 

 

Marie regarde son ordinateur sauvegarder des fichiers sur un disque dur externe dont le voyant bleu clignote. Marie est émue. Elle prend conscience de sa mémoire numérique. 

 

Marie caresse le boîtier gris mesurant 7cm de largeur sur 10cm de longueur et ne dépassant pas 1cm d'épaisseur : « On n'est vraiment peu de chose ! ». 

Voir les commentaires

554

12 Avril 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Deux très jeunes filles, hier, ont levé le nez de leur portable pour observer un oiseau se baigner dans une flaque d'eau. Cet événement devait être signalé. 

 

Puisque sur toutes les photographies que la jeune maman a prises de son nouveau-né, il bave ; elle décide de se laisser prendre en photo aussi à son tour alors qu'elle bave aux côtés de son nourrisson qui fait des bulles avec sa bouche. Ces scènes de bonheur saliveux me répugnent. 

 

Toutes ces naissances, toutes ces nouvelles existences condamnées à survivre jusqu'à leur mort. 


Voir les commentaires

553

11 Avril 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Chaque soir, liquider l'espoir du jour. 

 

Scène de galerie. Ce gentil paysan entre dans la galerie que j'ouvre au public. Il porte une chemise épaisse à carreaux. Il regarde à peine les tableaux accrochés aux murs et se plante devant moi, glisse sa grosse main sous sa chemise, en tire un livret de photographies qu'il dissimulait derrière la ceinture de son pantalon : « Voici mon travail ! ». Je prends le livret que je feuillette. L'objet est tiède, sans doute la chaleur du ventre contre lequel il fut serré. 

 

Scène de galerie (suite et fin). Je consulte attentivement l'album de photographies de l'agriculteur. Je vois un tracteur, une cour de ferme, un chien et des morceaux de bois taillés à la tronçonneuse : « Je suis sculpteur ! ». J'ai cru reconnaître la gueule de son chien sur l'un des bois taillés. Je retiens mon rire en lui rendant son précieux album. Décidément, tout le monde crée de nos jours. Serait-ce pour magnifier la réalité qui devient insupportable à tout le monde ?

Voir les commentaires

552

10 Avril 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Thérèse collectionne les images sulpiciennes qui la rassurent. Les bondieuseries encombrent son logis qui se transforme en chapelle où elle voue un culte à la mièvrerie. 

 

Thérèse admire la fadeur écœurante qui envahit son univers familier et qui l'accompagne au quotidien sans la choquer. 

 

Thérèse sort parfois de chez elle mais elle panique à la vue des affiches publicitaires — vulgaires. 

Voir les commentaires

551

9 Avril 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Romain Gary dans son livre Les racines du ciel écrit qu'il croit au progrès. Il invente les comprimés d'humanité qu'on prendrait chaque jour avant de croiser ses semblables. J'en voudrais une boîte tout de suite. 

 

Marius fut tellement vexé qu'il s'en mordit les doigts. La colère fit rougeoyer ses pensées qui étaient des flammes dévoratrices. 

 

Marius découvrait les promesses non tenues de la technologie. 

Voir les commentaires

550

8 Avril 2012 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Ève a fait ce rêve étrange et pénétrant : une minuscule araignée a tissé une toile où elle tire un chariot en plastique empli d'objets colorés et inutiles. 

 

Ève s'attriste, elle pense au fardeau qu'est la mémoire. 

 

Ève voudrait chasser l'araignée et son souvenir. 

 

 


Voir les commentaires
<< < 1 2 3 > >>