Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

249

30 Avril 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Cioran : 

Quelle est votre activité ?

Je déplore.

Marie : 

— Quelle est votre activité ?

— J'évite. 

 

Au bord des routes pendent les ballons dégonflés des anniversaires passés. Les fêtes de l'enfance quand les corps tremblent d'excitation. Je me souviens de cette impatience de la jeunesse, de cette urgence de la nécessité que les désirs soient satisfaits. Aujourd'hui, déjà, que m'importe !

 

Dans la rivière, un garçonnet fabrique un barrage avec des pierres et des morceaux de bois flottés. Demain, jeune ingénieur, il concevra une centrale nucléaire au bord du fleuve dans lequel se jette la rivière où il jouait lorsqu'il n'était encore qu'un enfant. 

Voir les commentaires

248

29 Avril 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

D'un coup de baguette magique qu'il vola à la Fée, son nouveau coach, Éric Chevillard corrigea son blog L'autofictif et dans la blogosphère on soupira d'aise.

 

Marie la geignarde posa devant le miroir pour contempler ses grimaces de douleur existentielle. 

 

Le poète ne cherchait qu'à lui complaire : la mégère n'en avait rien à faire.

Voir les commentaires

247

28 Avril 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Je suis très lecture, je suis très musique classique, je suis très visite de cimetière, je suis très photographie insolite, je suis très contemplation du réel dérisoire, je ne suis pas très mère de famille, par contre, je ne suis pas très mère de famille du tout, je ne suis pas très multitude remuante, je ne suis pas très enfant avec bavardage, caprice, cris, je ne suis pas très capharnaüm pour tout dire. 

 

Éric Chevillard fréquente assidûment la Fée, son nouveau coach, et cela lui joue des tours : il commit une faute lors de la rédaction de son 1222ème billet de L'autofictif. Et si la Fée n'était pas une fée mais plutôt une sorcière !

 

Sur le quai d'honneur, pavé en basalte, du Cap d'Agde, capitale des loisirs, les familles en tenues légères défilent : on assiste à la parade des baffes. 

 

Voir les commentaires

246

27 Avril 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Le lion impassible à la crinière bouffante soigneusement brossée tète le tampon de coton que lui présente devant la gueule le dompteur qui désire recueillir de la salive pour tester son niveau de stress. Quand la bête ne garde de sauvage que l'aventure des rêves. 

 

19 janvier 1983 : Apple présente le premier ordinateur personnel à interface graphique, le Lisa, qui est utilisable avec une souris. 

1er mars 1983 : Le compact-disc ou disque compact est commercialisé en France. 

27 avril 1983 : Yvette, ma chère mère, meurt à 11h00 du matin alors que je fais des exercices de mathématiques que je ne terminerai jamais. 

 

Quand cesseras-tu Marie d'en demander toujours moins à la vie ?

Voir les commentaires

245

25 Avril 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Alors que l'écrivain creuse son sillon dans la terre fertile de l'imaginaire humain ; je n'aurai causé qu'une éraflure sur le mur lisse de mon ennui. 

 

Marie regrette amèrement de ne pas avoir encore acheté une tablette numérique pour consulter ses dictionnaires. Le volume 5 « cageot-constat » 3,8 kg du Trésor de la Langue Française lui échappe des mains : les os de ses doigts du pied droit sont brisés. L'urgentiste consigne cet accident domestique d'une bibliophile dans son répertoire des cas étranges. 

 

Il lui parle d'avoir du panache ; elle regarde si son pull a une tache. 

Voir les commentaires

244

24 Avril 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Elle fit graver une épitaphe sur la tombe de son défunt mari : Ci-gît mon tendre époux que je sais où trouver à présent. 

 

La fille fit graver une épitaphe sur la tombe de sa défunte mère : Ci-gît ma tendre mère qui aurait pu s'abstenir de disparaître après m'avoir fait apparaître. 

 

J'avoue que j'ai vécu, titrait ses Mémoires Pablo Neruda. 

J'avoue que je n'y ai pas cru, intitulerais-je les miennes si je devais les écrire. 

Voir les commentaires

243

23 Avril 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

L'enfant donne la main à son père et il lui montre un rocher de lave pétrifiée qui émerge sur la plage noire : — Papa, c'est du volcan ! Et le bougre d'âne adulte de répondre bêtement à son fils : — Ah bon ! Fin de la conversation. 

 

Au bar où j'ai mes habitudes printanières, un couple silencieux se fige dans l'indifférence face au spectacle de la mer agitée qui ne les remue plus. 

 

En ces temps de procréation médicale assistée, on me bouscule impoliment au centre commercial où il fait toujours beau. Je suis agacée : — De quelle éprouvette sort-il celui-là ?

Voir les commentaires

242

22 Avril 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Selon les prévisions météorologiques, on s'attend à un vilain temps idéal pour oublier d'aller admirer les coquelicots et les pâquerettes qui poussent follement sur les talus herbeux au bord de la mer, pour rester chez soi, pour remplir sa feuille électronique d'impôts. Et le chiffre remplace la beauté bucolique. 

 

Ces écrivains, gais laboureurs, qui creusent leur sillon...

 

Tous les problèmes irrésolus qui hantent notre esprit donnent de la densité à notre plate existence. 

Voir les commentaires

241

21 Avril 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

On va aller voir sur Internet, signale un visiteur à sa compagne qu'il enlace en observant attentivement les peintures exposées dans la vitrine de la galerie où le jeune couple n'entrera pas malgré sa curiosité. Il se satisfera de la version numérique des tableaux. Le pixel dépasse le pigment. 

 

Au sein de la maison childfree, comme il est encombrant l'enfant Chevillard avec ses phrases qu'il laisse traîner sur tous les meubles telle de la poussière qu'on n'ôte plus !

 

Écrire, c'est faire l'effort d'être soi. 

Voir les commentaires

240

20 Avril 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Nous nous échappons dans nos rêves dont nous cherchons à nous échapper. 

 

Enfin, il s'est mis à jour, il n'a pas de retard dans ses occupations ; il va pouvoir avoir des problèmes maintenant. 

 

« Mérite » n'est pas une entrée dans le dictionnaire manifestement incomplet de Marie. 

Voir les commentaires
1 2 3 > >>