Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

164

31 Janvier 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

(Albert Moindre n'a pas la moindre idée quant au cent vingt-septième exemple de ce que nous devrions à Dino Egger s'il avait existé. Albert Moindre hésite. Quand il s'arrache un ongle, les idées viennent.)

 

127) L'exauceur de prières.

 

128) Le journal extime d'un extraterrestre. 

 

129) L'useur de peine. 

 

Pour amateurs éclairés de la prose d'Eric Chevillard, auteur de Dino Egger aux éditions de Minuit. 

Voir les commentaires

163

30 Janvier 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Au pays des pharaons, les égyptiens dansent sur les chars de l'armée : j'assiste - admirative - à cette scène retransmise aux informations télévisées en enviant l'énergie extraordinaire déployée par le peuple opprimé du Nil. Jadis, on édifiait des pyramides avec cette puissante énergie...

 

Il nagea dans l'opulence et s'y noya. 

 

Sur le mur des publications du réseau social, il supplie ses « amis » de commenter sa vie ennuyeuse. 

Voir les commentaires

162

29 Janvier 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Je défragmente mon moi fragmenté pour éprouver une transformation profonde mais surtout pas une renaissance : naître une première fois, cela m'a suffit !

 

Elle feuillette son agenda vierge en pensant à haute voix : « Encore tout ce temps ! »

 

La pluie cloître les gens chez eux. Les rues, les allées et les chemins sont déserts. La mer gronde au loin. Personne nulle part. La nature vit pour elle-même enfin. 

Voir les commentaires

161

28 Janvier 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Le démon de la dispersion la pousse à détourner son attention qui est attirée par un probable ailleurs, un meilleur présent, une possible évasion : elle se laisse guider par son instinct de l'absence. 

 

L'utilisation exclusive des claviers de l'ère numérique rend l'écriture manuscrite de l'homme moderne émouvante, semblable à la nudité dévoilée d'une inconnue. 

 

— Que contient-il ce conteneur ?

— Des étudiants en vrac !

Voir les commentaires

160

27 Janvier 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Le vieil homme claudique vers un avenir peu reluisant. Il fuit lentement un passé peu glorieux qui le rattrape le malheureux. 

 

Elle évite les humains : même sa propre ombre qui s'attache à elle l'impressionne. 

 

Entends les claquements des vagues sur la grève qui évoquent l'immensité qui te réduit à néant !

Voir les commentaires

159

26 Janvier 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Mon idée prendra le tapis roulant du réseau social aujourd'hui. Elle veut se confronter au monde virtuel sur le mur commun des occupants du Net. 

 

Ma stérilité désirée : une bombe écologique désamorcée...

 

Ce matin, sa propre existence l'encombre, elle ne sait pas encore ce qu'elle fera d'elle-même jusqu'au soir qui tardera à venir, comme toujours. 

Voir les commentaires

158

25 Janvier 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

C'est un grand tourment que de voir s'affairer cette jeune mère autour de ses triplés qui, juchés sur leurs chaises hautes, poussent des cris stridents en surveillant les assiettées de bouillie de leurs voisins. Elle devient sous leurs yeux crottés une mère policière qui dira non désormais - triplement. 

 

Je me sens de la légèreté en ne créant pas d'autre poids que le mien. 

 

Chut ! j'écoute le silence de la désapprobation...

Voir les commentaires

157

24 Janvier 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

— Tu es trop centrée sur toi-même.

— Comment agir autrement puisque, si ma vie se décentre, je me déconcentre ?

 

Yvette, ma défunte mère, était au comble de la joie quand elle comptait les petits oiseaux qui se posaient sur la branche, devant la fenêtre de sa chambre de malade, qu'elle ne quittait même plus pour cueillir des fleurs. Elle ne flânerait plus que dans les allées de son jardin intérieur qu'elle découvrait alors que la douleur l'accompagnait. 

 

Non seulement il existe mais en plus il écrit à ce propos. 

Voir les commentaires

156

23 Janvier 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Elle était parvenue à créer son cocon mais elle ne sortit jamais de sa chrysalide. Elle se développa à l'ombre du monde. Ses ailes restèrent collées à son corps et lui démangeaient depuis lors. 

 

Au cabinet médical, dans une salle d'attente démodée, une petite fille sévère lève un doigt en le secouant et menace sa mère avachie : 

— Je te péviens, hein, je te péviens !

 

Les paroles froissantes me chiffonnent l'esprit. 

 


Voir les commentaires

155

22 Janvier 2011 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Je télécharge, donc je suis. 

 

L'oeuvre peint du poète : l'herbe verte et tendre qui soulève le goudron de la civilisation. 

 

La visiteuse du goûter s'invite pour boire le thé et conter l'usage qu'elle a du monde et des gens qui n'existent pour elle que lorsqu'ils la satisfont : je suis, j'existe, soumettez-vous !

Voir les commentaires
1 2 3 4 > >>