Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

123

21 Décembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Chez elle, sous sa couverture de laine légère et chaude, avec de la littérature pointue, elle sait comment vivre. Dehors, dans la nature souvent humaine, parfois animale, parfois végétale, parfois minérale, parfois distrayante, souvent effrayante ; elle regrette la couverture de laine légère, chaude et la littérature pointue. Hors de chez elle, elle ne sait pas comment être. 

 

J'ai soigneusement évité d'emprunter le chemin qu'on ne m'a pas tracé. 

 

Le grand célibataire - volontaire - aère son repaire ce qu'il n'apprécie guère car le nouvel air l'exaspère. 

 

Voir les commentaires

122

20 Décembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Elle a vécu son enfance en se crispant sur l'avenir ; elle vit à présent en se crispant sur le passé : elle revoit des paysages intérieurs qu'elle reconnaît et qui ont fini par lui plaire car ils sont achevés. Elle fuit aujourd'hui l'inconnu illimité qui vient du futur. 

 

Le père de famille tient ses promesses et la main de sa petite fille qui porte une culotte rose vif au motif « coquette » imprimé dessus. Idiote, cette culotte. 

 

Deux longues années de vie commune, deux enfants ordinaires : ils ne s'entendent plus que dans les cris de leur progéniture exubérante et gesticulante. 

Voir les commentaires

121

19 Décembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

L'observation des flâneries de mes semblables sur les routes balisées de leur existence me donne ma position exacte sur le sentier caillouteux de mes errances existentielles. 

 

J'aurais souhaité qu'on m'appelât Constance pour en faire ma qualité première. 

 

La mégère - exemplaire - souhaite son anniversaire au traîne-savate qui a mis une cravate. 

Voir les commentaires

120

18 Décembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

En ôtant subitement ses doigts de la tablette numérique, la chanteuse lyrique s'écrie :

— C'est de la sorcellerie !

 

Pépère, l'ours solitaire laisse faire le monde extérieur qui l'indiffère et rentre végéter dans sa tanière. 

 

J'ai une vague idée qui va faire des vagues... croyez-moi !, vocifère la mégère. 

Voir les commentaires

119

17 Décembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Un éléphanteau amaigri, blessé, couvert de poussière étanche sa soif, dans une mare boueuse, sous le regard attentionné des lions qui observent leur repas se baigner la trompe dans leur point d'eau stagnante. 

 

Quittons la scène où se produira bientôt un horrible carnage, car déjà les lionnes encerclent l'éléphanteau fragile. 

Faut qu'ça saigne

Faut avaler d'la barbaque

 

Jeune maman, la chair de son ventre s'écroule. Et son rêve. 

 

Voir les commentaires

118

16 Décembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Mes extraits de pensée comme des bulles de lave bouillonnante éclatent à la surface du magma de songeries qui s'épanche dans mon esprit préoccupé. 

 

Sous l'empire du souci, j'agis. 

 

Les souvenirs mentent : ce tyran domestique rougeaud, haineux, prétentieux s'est persuadé qu'il eut un jour une âme d'enfant. Quant à moi, je crois n'avoir jamais obéi à cet homme impitoyable. Et pourtant... j'ai obéi ! D'âme, il n'en avait pas. 

Voir les commentaires

117

15 Décembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Chaque jour que nous défaisons, nous prenons les armes contre nous-mêmes et nous nous rebellons contre nos proches. La guerre domestique aura bien lieu. 

 

Dans la salle d'attente du spécialiste, je songe à tous les imprévus de mon corps que le médecin prévoit. 

 

Elle ne se pardonne toujours pas la vie qu'elle n'a pas eue. 

Voir les commentaires

116

14 Décembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Derrière la vitrine de la galerie, j'assiste au déshabillage compliqué du plongeur qui enlève sa combinaison mouillée qui le protégea de nombreux dangers. Son corps nu, musclé, épais risque à présent ma morsure. 

 

Sans en avoir l'air, elle est d'une inefficacité redoutable !

 

Maintenant que je ne suis plus une enfant, je désobéis tout le temps ; car enfin, la désobéissance au sein de ce monde d'aliénés est une nécessité. Je résiste en ne me privant pas de ce que je suis. Je ne passerai pas à côté de moi-même sans faire ma connaissance. 

Voir les commentaires

115

13 Décembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Elle se demande si vivre est réellement obligatoire, sinon elle pourrait enfin envisager l'avenir autrement. 

 

Ne jetez pas la pierre à la non-mère, 

Je suis une visionnaire...

 

Les scientifiques baguent les petits oiseaux, collent des balises sur le dos des mammifères aériens, aquatiques et terrestres, insèrent des puces électroniques sous la peau des animaux domestiques, filment les animaux sauvages qui s'accouplent la nuit, surprennent au fond de leurs terriers ou de leurs nids les bêtes traquées, éclairent la faune abyssale des mers et des océans... que recherchent les scientifiques ?... Pourquoi exercent-ils une telle surveillance ?... Craignent-ils une révolte des autres espèces animales ?...


Voir les commentaires

114

12 Décembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

La stabilité de nos existences est un leurre, le voyage cosmique de la planète terre dans les ténèbres de l'univers se poursuit inéluctablement, indépendamment de l'humanité - accidentelle et précaire. 

 

Je me sens étrangement libre lorsque je conçois mon inutilité dans l'univers galactique. Je suis soulagée de savoir que le genre humain ne fait pas partie de l'équation du mystère. 

 

Avec un chiffon doux, elle efface ses empreintes digitales sur l'écran de sa tablette numérique pour supprimer les traces de ses errances tactiles. 

Voir les commentaires
<< < 1 2 3 4 > >>