Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

133

31 Décembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Les médias maquillent le monde afin que nous endossions ses crimes.

 

Il tomba amoureux d'une idée qu'il ne voulut point lâcher mais qui empira en lui et le rendit fou. 

 

Excédé, le traîne-savate qui est devenu poète interpelle la mégère : 

— Avec toi, ma chère, je suis toujours en infraction !

Voir les commentaires

132

30 Décembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Pour célébrer la fin de la journée qui fut morne, elle assiste - lasse de tout - sur son écran plat à rétro-éclairage LED à l'agonie des mammifères marins qui se noient dans les filets tristes des pêcheurs. 

 

Elle se sent prise au piège dans un canapé en cuir devant le spectacle alarmant de la nature exploitée par l'homme : elle se sent coupable d'exister. Sa lassitude augmente. 

 

Elle se persuade qu'elle est complice des crimes perpétrés contre les espèces dont elle se régale. Elle prend conscience qu'elle n'a jamais appris à pêcher à la ligne ni à chasser ni à semer ni à cueillir de quoi subsister. Sa lassitude augmente encore. 

Voir les commentaires

131

29 Décembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Tous ces gens dont on ne sait plus rien... s'ils sont vivants ou morts... s'ils mènent leur vie sans la subir... s'ils sont effrayés... s'ils ont des certitudes... s'ils rient aux éclats... s'ils sont en colère... s'ils cherchent encore à comprendre le monde... s'ils renoncent à s'émerveiller... s'ils s'efforcent d'écouter... s'ils se taisent... s'ils pleurent... s'ils existent hors de notre vue...

 

Tous ces gens dont on ne sait plus rien s'accrochent à nos souvenirs pour ne pas s'égarer dans les mâchoires de l'oubli qui les broient. 

 

La mégère dévisage la mémère qui fait un noeud au sac à crottes de son adorable animal vêtu d'un lainage rose. 

Voir les commentaires

130

28 Décembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Au coeur de la maison childfree, aucun bruit qui alimente la peur du futur ; seulement la crainte de l'instant ; observer cet instant qui passe comme s'écrase la vague sur nos pieds nus ; regarder se terminer le temps. 

 

Durant ta lecture du soir, entre les doigts du pied que je pose sur ton livre ouvert pour sentir ta caresse, peux-tu m'en lire des passages, s'il te plaît ? 

 

Tous les fleuves du monde pour s'y jeter...

Voir les commentaires

129

27 Décembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Elle court vers la vie devant elle, le coeur battant : une rafale de doutes la repousse en arrière dans ses chimères. 

 

Tous toqués de nouvelles technologies pour échapper à nos vies en toc. 

 

Il quitte sa femme, et son pantalon devant sa maîtresse. 

Voir les commentaires

128

26 Décembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

iPod, iPhone, iPad : que suis-je sans un iDeperlimpinpin ?

 

Quel soulagement de savoir que le monde existe sans moi. Aujourd'hui, je puis dire que je n'y suis pour rien et pour personne. 

 

Elle n'aura eu qu'une certitude au cours de son existence : l'inquiétude. 

 

Voir les commentaires

127

25 Décembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

La main de l'homme moderne tapote, la main de l'homme pressé glisse, l'homme nouveau a la main baladeuse qui s'égare en effleurements sensuels de la vitre d'une tablette numérique qui réagit et obéit. Plus docile qu'une compagne. 

 

Quant à la femme actuelle, elle semble rechercher des aspérités sur ce nouvel objet - lisse - pour se blesser. Elle ne connaîtra que la caresse du verre tiède. Son compagnon restera son arme favorite. 

 

J'écoute le vent qui me répète mes rêves. 

Voir les commentaires

126

24 Décembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Ils promènent leur progéniture en oubliant le futur. 

 

L'enfant-produit court en hurlant dans les rayons du supermarché parmi les produits qu'il consomme et qui le consument. 

 

Les recherches encyclopédiques, avant l'avènement d'Internet, s'apparentaient à la pratique du culturisme, les lourds volumes de papier remplaçant les poids et les haltères. A présent, un clic de souris ou un glissement de doigt nous révèlent le savoir humain. 

Voir les commentaires

125

23 Décembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Au temps des fêtes, elle avale des bouchées au chocolat et des coupes d'amertume. 

 

Il y a les forçats littéraires

Il y a la littérature au forceps. 

 

Pourvu qu'il ne m'arrive rien d'autre que toi. 

Voir les commentaires

124

22 Décembre 2010 , Rédigé par Estelle Ogier Publié dans #childfree

Lorsque nous n'étions pas satisfaits de notre sort, le prêtre nous sermonnait : 

— La souffrance est un chemin de vie. 

Aujourd'hui, le patron d'Apple répond aux mails de réclamation de ses clients : « C'est la vie sur le chemin de la technologie. »

Les desseins du Très-Haut et de la canaille cybernéticienne sont insondables !

 

Etre ou ne pas être, qu'est-ce que cela change ?

 

Les rêves nous soignent quand ils fabriquent nos souvenirs dans les profondeurs agitées de la nuit. 

Voir les commentaires
1 2 3 4 > >>