Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tyrannie

25 Mars 2018 , Rédigé par Estelle Ogier

Je sentis que ma sœur ne m'écoutait plus avec autant de patience maintenant que je la rappelais à ses devoirs quotidiens. Elle me soupçonnait de vouloir la consoler, et sa peine toute neuve, que déjà elle chérissait, se révoltait à cette idée. « Vous parlez du futur, dit-elle, alors que seul le présent existe pour moi. Aidez-moi à trouver où repose mon bien-aimé ; arrachons-le à la poussière commune, afin qu'à l'avenir les hommes puissent se recueillir sur sa tombe sacrée et se l'approprier — ensuite, je pourrai me tourner vers d'autres pensées, une autre forme d'existence, ou tout ce que le destin, dans sa tyrannie cruelle, a prévu pour moi. »

Mary Shelley — Le dernier homme — Gallimard

Marie reconnait cette peine qu'elle chérit et cette tyrannie du destin qu'elle subit. 

Partager cet article