Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Éric Chevillard et le gratin de chou-fleur

13 Juin 2017 , Rédigé par Estelle Ogier

Or nous rêvons dans vos beaux yeux, mademoiselle. Le chou-fleur est trop bien nommé pour disparaître, son principe se communique à toute chose, sa loi s'imprime et, par contamination, contagion, gangrène, avalanche, elle s'étend : bientôt, n'en doutons pas, vont débouler le chou-papillon, le chou-harpe, le chou-fille : le chou-monde !

Éric Chevillard — l'Auteur et moi — Les Éditions de minuit

Gratin de chou-fleur préparé par Michel Ogier à l'Atelier-Galerie de la Conque au Cap d'Agde

Gratin de chou-fleur préparé par Michel Ogier à l'Atelier-Galerie de la Conque au Cap d'Agde

Les fidèles lecteurs d'Éric Chevillard peuvent aussi être des traîtres. 

Et trouver l'appétit dans « cette ignoble pataugeoire à grumeaux qu'est le gratin de chou-fleur ».

C'est ainsi que les hommes vivent. 

Partager cet article