Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Espace

13 Janvier 2017 , Rédigé par Estelle Ogier

Mais quand j'écris, j'ai l'impression de défricher un espace envahi de ronces et de roses où je vais pouvoir recommencer à vivre et même à courir si je veux. Et d'abord, bouger d'ici.

Ronce-Rose d'Éric Chevillard chez Minuit

Marie en se refusant à l'écriture ne défriche aucun « espace envahi de ronces et de roses », elle progresse dans l'obscurité encombrée. Elle se cogne à ses désillusions. 

Marie s'ennuie, la peau griffée, le nez empli du parfum des roses étouffées. 

Marie oublie souvent qu'elle est en vie. 

 

Partager cet article