Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Théâtre

15 Juillet 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

Nice, qui fut parfois le théâtre de tes jeunes années, devient le théâtre de l'effroi.

Tu te souviens de La Corbella, la villa labyrinthique, Eugénie, ta grand-mère au regard bienveillant, Yvette, ta mère, vêtue de blanc, sa marche élégante sur la Promenade des Anglais, les galets ronds et doux dans tes paumes sur la plage, ton sourire et ta joie de vivre, le sourire mystérieux d'Yvette, ses mains qui caressaient ta peau brune, le parc et ses gigantesques palmiers devant La Corbella, les immenses bibliothèques aux trésors, le boudoir aux banquettes bleues, l'impressionnant escalier avec le toboggan en carrelage qui servait originellement pour descendre le linge et sur lequel tu glissais pour jouer, les meubles sculptés, la vaisselle délicate, les verres en cristal, l'argenterie, les nappes brodées.

Tu frissonnes.

Partager cet article