Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Vie de Personne

17 Janvier 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

« Mais quel effort pénible et quelle volonté obstinée pour arriver à ce stade, pour faire tomber peu à peu le masque répugnant de la bestialité ! Combien de tentatives et de mutations et de repentirs ! L'âme est véritablement, durant ces neuf mois, la créatrice du corps — comme le pensait Léonard. C'est elle qui forme et détermine, essaie et réessaie, dirige et vainc. Sa volonté agrège les éléments, les unit et les sépare ; fabrique les membres, les modifie, les purifie, les annoblit et avec l'ultime effort terrible de sa fuite hors du primitif et de l'animal tend vers l'homme, tend vers le corps blanc et droit qui plus que tout autre est fait à son image et à sa ressemblance. Ce sont neuf mois durant lesquels elle magnifie la semence, détruit sa simplicité, et peu à peu s'en dépouille — neuf mois durant lesquels elle se libère de ses liens et tâtonne pour se créer un asile plus digne. Et elle n'y parvient jamais jusqu'au jour où, fatiguée de tous ces efforts, elle abandonne son écorce dans la poubelle des cimetières. »

Giovanni Papini — La Vie de Personne — Editions Allia

Marie lit ce texte à voix haute. Elle déclame avec conviction cet extrait alors qu'elle marche sur la grève au bord de la mer Méditerranée.

Son propre chant se mêle à celui des vagues qui cherchent à l'atteindre.

Marie sautille pour éviter la morsure des vagues.

Partager cet article