Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Effondrement

28 Janvier 2016 , Rédigé par Estelle Ogier

« la crainte clinique de l'effondrement est la crainte d'un effondrement qui a été déjà éprouvé ("primitive agony") [...] et il y a des moments où un patient a besoin qu'on lui dise que l'effondrement dont la crainte mine sa vie a déjà eu lieu » [Winnicott]. De même, semble-t-il, pour l'angoisse d'amour : elle est la crainte d'un deuil qui a déjà eu lieu, dès l'origine de l'amour, dès le moment où j'ai été ravi. Il faudrait que quelqu'un puisse me dire : « Ne soyez plus angoissé, vous l'avez déjà perdu(e). »

Fragments d'un discours amoureux — Roland Barthes

LÉO FERRÉ — Qui donc réparera l'âme des amants tristes Qui donc réparera l'âme des amants tristes Qui donc réparera l'âme des amants tristes Qui donc ?

MARIE — La Mort...

Partager cet article