Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Narcotique

25 Octobre 2015 , Rédigé par Estelle Ogier

« Il vivait sur lui-même, se nourrissait de sa propre substance, pareil à ces bêtes engourdies, tapies dans un trou, pendant l'hiver ; la solitude avait agi sur son cerveau, de même qu'un narcotique. Après l'avoir tout d'abord énervé et tendu, elle amenait une torpeur hantée de songerie vagues ; elle annihilait ses desseins, brisait ses volontés, guidait un défilé de rêves qu'il subissait, passivement, sans même essayer de s'y soustraire. »

Huysmans — À rebours

Comment aller plus loin que ce constat ?

Partager cet article